14% de "Tanguy" en Belgique

08/10/10 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Le Vif

Un peu moins de 14% des 25-34 ans vivaient encore chez leurs parents en 2008 en Belgique dont une majorité d'hommes (18,8% contre seulement 9% de femmes), selon une étude d'Eurostat. A l'échelle européenne, un homme sur trois et une femme sur cinq de 25 à 34 ans vivent encore chez leurs parents.

14% de "Tanguy" en Belgique

Selon l'étude d'Eurostat, dans la tranche d'âge des 18 à 24 ans, la proportion de jeunes vivant avec leurs parents était, comme l'on peut s'y attendre, beaucoup plus élevée. A cet âge, de nombreux jeunes sont encore aux études ou pas encore insérés sur le marché du travail. En 2008, 71,9% des jeunes femmes et 81,5% des jeunes hommes belges de 18-24 ans habitaient encore chez leurs parents.

Pour la catégorie des 25-34, les chiffres s'effondrent et on ne trouve plus que 9% de femmes et 18,8% des hommes qui habitent toujours sous le toit familial. Le syndrome "Tanguy" touche vraisemblablement plus les hommes dont la représentation est plus importante dans les deux catégories.

En Europe

En moyenne en Europe, 19.6 % des femmes et 32 % des hommes âges entre 25 et 34 ans vivent toujours chez leurs parents.

Les plus forts pourcentages des jeunes âgés de 25 à 34 ans habitant chez leurs parents se situaient en Slovaquie, en Slovénie et en Grèce, et les plus bas au Danemark, en Finlande et en Suède.

Le nombre de jeunes vivants chez leurs parents en Belgique est globalement similaire aux chiffres allemands, français ou néerlandais. En revanche, des pays comme la Slovaquie, la Slovénie ou encore la Grèce comptent beaucoup de jeunes adultes vivant toujours sous le toit familial.

Enfin, près de la moitié des jeunes femmes belges de 18-34 ans (49,5%) et 35,8% des jeunes belges vivaient en union consensuelle en 2008 (mariage ou cohabitation légale ou non). Ces chiffres rejoignent les tendances observées en Bulgarie, en Estonie ou encore en Pologne.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires