112 candidats pour chaque offre d'emploi bruxelloise à qualification réduite

07/11/12 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Le Vif

Il y a à Bruxelles 112 candidats pour chaque poste à qualification réduite vacant, contre 4 candidats à Hal-Vilvorde et 9 en Brabant wallon, ressort-il d'une étude du professeur Jozef Konings (KU Leuven), pour Brussels Metropolitan. La crise a creusé le fossé entre la demande et l'offre sur le marché bruxellois de l'emploi.

112 candidats pour chaque offre d'emploi bruxelloise à qualification réduite

© Thinkstock

La région bruxelloise présente sur le marché de l'emploi les caractéristiques d'une entité économique fonctionnelle. Jozef Konings souligne notamment le phénomène de navette très important vers Bruxelles.

"On remarque cependant trois marchés de l'emploi distincts, dotés d'un profil propre." L'étude montre que dans la région élargie, 4 travailleurs peu qualifiés sur 5 qui sont sans emploi habitent à Bruxelles. "Une plus grande mobilité des chercheurs d'emploi bruxellois peu qualifiés au sein de la région feraient mieux correspondre la demande et l'offre du marché de l'emploi de toute la région", explique Jozef Konings.

Par ailleurs, le fait que la demande concerne de plus en plus des emplois visant les hautes qualifications joue un rôle, alors que la capitale connaît un afflux de personnes peu qualifiées. Jozef Konings prône une meilleure formation pour les chercheurs d'emploi et les jeunes. "En outre, Bruxelles doit rester attractive pour les jobs nécessitant des connaissances et doit faire en sorte qu'autour de ces activités de connaissance se créent des services locaux pour les peu qualifiés."

Brussels Metropolitan, qui a commandé l'étude, est une initiative privée des organisations patronales belges telles que la FEB, le Voka, l'UWE et le BECI, pour promouvoir le développement socio-économique de la Région bruxelloise.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires