11 janvier 1993 : quand le roi Baudouin convoqua le président flamand

11/01/17 à 11:29 - Mise à jour à 16:38

Source: Le Vif/l'express

A l'époque, Luc Van den Brande, président de l'exécutif flamand provoque un tollé dans l'opinion publique. Après la réforme de l'État de 1993, il affirme que sa région sera autonome en 2002. La réaction du Palais ne se fait pas attendre. Le Roi convoque successivement Dehaene, Van Rompuy et le principal intéressé : Van den Brande.

Ce matin, Luc Van den Brande s'est exprimé dans La Libre Belgique. Une interview choc, reprise en première page du quotidien. Le président de l'exécutif flamand déclare que la dernière réforme de l'Etat n'est qu'une étape. Affirme que les Régions devraient détenir davantage de compétences, notamment dans le domaine des soins de santé et du chômage. Soutient que la Flandre sera autonome d'ici 2002. Et que l'échelon fédéral ne jouera plus bientôt qu'un rôle d'intermédiaire entre les Régions et l'Europe. Ce " credo confédéral " provoque une onde de choc dans le pays. Il est commenté par tous les médias, salué ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires