10 conseils pour doper votre pension

16/11/14 à 10:26 - Mise à jour à 10:26

Source: Le Vif

Ils vous permettront de mieux préparer votre pension dans un contexte où la pension légale devrait être de moins en moins élevée et où l'on devra travailler plus longtemps.

10 conseils pour doper votre pension

© iStock Photos

1. Anticipez le montant de votre pension légale

A 55 ans, les travailleurs salariés reçoivent automatiquement une estimation de leur pension de l'Office national des Pensions (ONP). Les indépendants peuvent s'adresser à l'INASTI pour obtenir une simulation de leur pension, mais ils ne peuvent le faire que moins de 5 ans avant l'ouverture de leur droit à la pension. Pour les fonctionnaires, l'âge de référence pour obtenir une estimation est de 57 ans. Trop tard pour prendre les mesures qui s'imposent.

2. Connaissez le capital nécessaire pour combler le fossé de la pension

Si vous avez une bonne estimation du montant de votre pension légale, vous saurez combien il vous manquera chaque mois pour maintenir votre niveau de vie.

3. Tenez compte de l'inflation dans tous vos calculs

Si les taux sont aujourd'hui très faibles, c'est que l'inflation est relativement réduite dans une perspective historique. Toutefois, il peut arriver que l'inflation grimpe très vite. Si cela arrive à la pension, votre pouvoir d'achat s'érodera car les prix augmenteront rapidement. Vos calculs pourraient alors être remis en cause.

4. Profitez des avantages fiscaux

Pour combler le fossé de la pension, vous allez avoir besoin de tout le soutien possible. Heureusement, les systèmes mis en place par le gouvernement pour épargner pour votre pension de manière fiscalement avantageuse sont nombreux. Si le premier pilier correspond à la pension légale, vous pourrez compter sur les deuxième et troisième piliers pour couler des jours heureux à la pension.

5. Achetez une maison

Si vous souscrivez un emprunt hypothécaire, vous avez droit à des réductions d'impôts qui vous permettront d'alléger la charge d'intérêt de votre achat. De plus, l'achat d'une maison vous forcera à épargner puisque votre patrimoine augmentera au fur et à mesure du remboursement en capital du crédit.

6. Optez pour le 4e pilier

Comptez sur votre épargne propre, ce qu'on appelle de plus en plus souvent le quatrième pilier. Même si ce pilier ne donne droit à aucun avantage fiscal.

7. Mettez chaque mois un peu d'argent de côté

Mieux vaut placer chaque mois un peu d'argent de côté plutôt que d'investir la totalité de votre capital en une fois.

8. Commencez tôt

Pour accumuler le capital nécessaire à combler le fossé de la pension, vous avez besoin de temps. Et plus vous attendrez pour commencer à épargner, plus votre effort d'épargne sera élevé.

9. Travaillez plus longtemps

Pour vous inciter à travailler plus longtemps, le gouvernement a mis en place une série d'incitants qui vous permettent d'améliorer votre pension légale (le premier pilier) ou de diminuer la taxation de vos capitaux accumulés dans les deuxième et troisième piliers.

10. Restez informé

Une bonne planification de pension doit être réexaminée à intervalles réguliers pour s'assurer que les mesures prises sont toujours conformes à la réalité.

Dans Le Vif/L'Express de cette semaine, les détails et les simulations

En savoir plus sur:

Nos partenaires