1.150 militaires autorisés à quitter l'armée prématurément

22/07/10 à 11:25 - Mise à jour à 11:25

Source: Le Vif

C'est dans le but de réduire les effectifs à 42.000 hommes que le ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V), autorisé 1.150 militaires à quitter prématurément l'armée en 2011, comme prévu dans son plan de réforme des forces armées, a-t-on appris de source militaire.

1.150 militaires autorisés à quitter l'armée prématurément

© Belga

Quinze officiers généraux et supérieurs, quinze officiers subalternes, 510 sous-officiers et 610 volontaires pourront ainsi bénéficier d'une "suspension volontaire de prestations" (SVP), une mesure qui permet un départ anticipé à moins de cinq ans de la mise normale à la retraite.

La période pour introduire les candidatures s'étend du 28 juin au 1er octobre, avec un départ possible à partir du 1er janvier 2011, précise 'dbriefing', le bimensuel militaire à usage interne dont l'agence BELGA s'est procuré une copie.

En 2010, le nombre de SVP était de 1.134 personnes. Cette disposition autorise un militaire à moins de cinq ans de sa pension à quitter la Défense à sa propre demande en percevant 75% de son dernier traitement brut, quelle que soit la catégorie à laquelle il appartienne (volontaire, sous-officier ou officier).

Le "plan de finalisation de la transformation" de l'armée adopté en début d'année par le gouvernement prévoit de réduire les effectifs à 34.000 personnes, alors que l'objectif actuel était d'atteindre 37.725 personnes en 2015.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires