Belgacom s'explique sur la cyberattaque en commission du parlement européen

03/10/13 à 18:16 - Mise à jour à 18:16

Source: Le Vif

(Belga) L'opérateur belge de téléphonie Belgacom est venu s'expliquer jeudi après-midi en commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures du parlement européen à propos de l'attaque informatique dont une partie de ses systèmes a été victime récemment. Ses dirigeants ont livré le peu d'informations certaines dont ils disposent et/ou peuvent parler.

Belgacom s'explique sur la cyberattaque en commission du parlement européen

Après avoir déroulé la chronologie des faits depuis la découverte, fin juin, du virus infectant les systèmes, le vice-président Service Delivery Engine de Belgacom, Geert Standaert, a précisé que "Belgacom dispose de 26.600 systèmes informatisés, dont 124 ont été infectés par le virus" et nettoyés depuis. L'attaque n'a eu aucun impact pour les clients, a-t-il insisté. Une filiale de Belgacom, BRICS, dont Belgacom est à la fois cliente et actionnaire, a été touchée aussi par le virus, sans qu'on puisse savoir si c'est BRICS qui était visée par l'attaque. La complexité de l'attaque implique un niveau de moyens considérables, ont souligné Geert Standaert et Dirk Lybaert, secrétaire général de Belgacom. Même bien protégé, un système ne peut résister à une agression de ce type. "Ce virus est extrêmement sophistiqué, ceux qui ont procédé à l'effraction ont 'mis le paquet'", a commenté Geert Standaert. Les responsables de Belgacom, de même que Frank Robben, de la Commission de protection de la vie privée, ont insisté sur la nécessité d'une coordination au niveau européen, seul moyen pour lutter contre des attaques d'une telle ampleur. (Belga)

Nos partenaires