Batteries de 787 brûlées: Boeing a proposé une solution, la FAA l'étudie

23/02/13 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Le Vif

(Belga) L'avionneur américain Boeing a proposé vendredi une solution pour permettre de lever l'interdiction de vol sur son long courrier 787 (dit "Dreamliner") et les autorités fédérales de l'aviation l'étudient.

Batteries de 787 brûlées: Boeing a proposé une solution, la FAA l'étudie

Boeing s'est contenté de son côté d'indiquer que le directeur de sa branche d'aviation civile, Ray Conner, avait eu une "rencontre productive" vendredi avec la FAA sur le problème des batteries carbonisées de son nouvel appareil, interdit de vol depuis le 16 janvier. Les 50 Boeing 787 en circulation dans le monde sont cloués au sol depuis le 16 janvier à la suite de deux incidents à bord en moins de deux semaines au cours desquels des batteries lithium-ion, qui servent notamment à mettre l'avion sous tension, ont brûlé. Ni la FAA ni Boeing n'ont donné de détails sur la solution proposée par l'avionneur américain. Selon des informations de presse, il s'agirait d'entourer chacune des huit cellules des batteries lithium-ion du Dreamliner d'une boîte isolante, en titane par exemple, pour éviter la contamination d'une éventuelle surchauffe ou d'un court-circuit à l'ensemble de la batterie. Le groupe aurait également proposé d'installer des systèmes à haute pression pour évacuer les émanations de gaz et fumées à l'extérieur de l'avion en cas de feu, affirmait ce week-end le Seattle Times. Même si la solution proposée par Boeing était retenue, il n'est pas certain que le 787, le dernier né de Boeing dit "Dreamliner", sur lequel l'avionneur parie pour l'avenir, puisse revoler rapidement. (BPE)

Nos partenaires