Bangladesh: arrestation du rédacteur en chef d'un journal pro-opposition

11/04/13 à 09:40 - Mise à jour à 09:40

Source: Le Vif

(Belga) La police au Bangladesh a annoncé l'arrestation jeudi du rédacteur en chef d'un influent quotidien pro-opposition après la publication d'articles en violation de la loi sur la religion dans ce pays à majorité musulmane.

Cette arrestation intervient dans un contexte de tensions après des mesures de répression du gouvernement visant l'opposition, qui se sont illustrées par la détention de plus de 200 cadres du Bangladesh Nationalist Party (BNP) et de tout l'appareil politique du plus grand parti islamiste, le Jamaat-e-Islami. Selon la police, le rédacteur en chef du quotidien en bengali Amar Desh, Mahmudur Rahman, a été arrêté dans les bureaux de son journal. "Nous l'avons arrêté dans le cadre d'un dossier à son encontre ouvert en décembre", a déclaré un porte-parole de la police de Dacca, Masudur Rahman, ajoutant que son homonyme, âgé de 59 ans, était accusé d'avoir publié de fausses informations ayant incité à des tensions religieuses. Le dossier ouvert en décembre contre le rédacteur en chef était lié à l'interception et la publication de conversations entre un juge du tribunal controversé mis en place pour juger des crimes de guerre et un expert juridique expatrié, a précisé le porte-parole de la police. Mahmudur Rahman, qui fut ministre adjoint à l'Énergie au sein du gouvernement dirigé par la chef du BJP, Khaleda Zia, entre 2001 et 2006, avait acheté Amar Desh en 2008. Le quotidien a vu sa diffusion multipliée par six au cours des derniers mois, pour atteindre 200.000 exemplaires, sur fond de tensions politiques et religieuses, de grèves et de manifestations parfois meurtrières. Son site internet est aussi devenu l'un des sites d'informations nationales les plus consultés. (Belga)

Nos partenaires