Bangladesh: 300 migrants qui tentaient de rejoindre la Malaisie secourus en mer

11/06/14 à 15:29 - Mise à jour à 15:28

Source: Le Vif

(Belga) Les garde-côtes du Bangladesh ont secouru mercredi dans le golfe du Bengale quelque 300 ressortissants bangladais qui tentaient d'émigrer en Malaisie, a annoncé l'un de leurs responsables, tandis que les passagers ont fait état d'au moins quatre corps à bord du bateau.

Le commandant des garde-côtes a déclaré que les 300 passagers secourus étaient sains et saufs. "Ils nous ont dit qu'il y avait quatre corps à bord du bateau. Nous n'avons pas encore fouillé le bateau", a déclaré le commandant Islam, soulignant qu'il n'était pas en mesure de dire comment ces quatre migrants avaient trouvé la mort. L'un des passagers a indiqué qu'ils avaient essuyé des coups de feu au moment où ils tentaient de quitter, par une mer forte, la côte méridionale du Bangladesh à proximité de la frontière avec la Birmanie. La frontière entre le Bangladesh et la Birmanie est le théâtre de fortes tensions. En mai, un garde-frontière du Bangladesh a été tué dans des affrontements avec la police frontalière birmane. "Les Birmans nous ont tiré dessus", a déclaré ce passager, sans pouvoir dire s'il s'agissait de militaires. "Ils ont tiré sur nous depuis un autre navire et cinq à six personnes ont été tuées. Les corps sont sur le pont inférieur", a-t-il dit. Il a indiqué avoir versé 2.000 dollars à un passeur pour son voyage à destination de la Malaisie et que d'autres passagers avaient payé des sommes encore plus élevées. Des milliers de Bangladais et de membres de la minorité ethnique Rohingya de Birmanie tentent d'émigrer chaque année en Malaisie en affrontant un périlleux voyage de plus de 3.000 km. Les garde-côtes et les garde-frontières du Bangladesh tentent d'endiguer l'émigration clandestine, saisissant les bateaux et arrêtant des trafiquants d'être humains. (Belga)

Nos partenaires