Balkans: démantèlement d'un réseau de trafic d'être humains vers l'UE

12/12/12 à 20:32 - Mise à jour à 20:32

Source: Le Vif

(Belga) Les polices croate, bosnienne et slovène ont démantelé un réseau de trafic d'êtres humains et arrêté 45 personnes soupçonnées d'avoir fait passer des clandestins vers les pays de l'Union européenne (UE), a-t-on indiqué mercredi de source officielle.

Dix-huit personnes, dont trois membres de la police des douanes, ont été arrêtées en Croatie, a déclaré à la presse Dean Savic, un responsable de la police croate. De leur côté, les polices bosnienne et slovène ont arrêté 17 et 10 personnes respectivement, a-t-il ajouté. M. Savic n'a pas précisé le nombre d'immigrants illégaux que le réseau a fait passer vers l'Europe occidentale. Les clandestins, pour la plupart des ressortissants turcs et albanais, se rendaient en Croatie, via la Serbie et la Bosnie, d'où ils étaient conduits en Slovénie, pays membre de l'UE. Les clandestins payaient entre 850 et 1.000 euros chacun pour leurs services, selon la même source. La Croatie et la Bosnie se trouvent sur la "route des Balkans", souvent utilisée par les criminels pour le trafic d'êtres humains, de drogue et d'armes vers l'Europe occidentale. (MUA)

Nos partenaires