Baisse du nombre de trains ayant brûlé un feu rouge au 1er semestre 2013

02/11/13 à 17:15 - Mise à jour à 17:15

Source: Le Vif

(Belga) Vingt-huit trains ont brûlé un feu rouge sur la voie principale, en Belgique au premier semestre de cette année. Ce chiffre est en baisse sur base annuelle par rapport à 2011 et 2012, lorsqu'on avait respectivement recensé 91 et 75 feux rouges brûlés. C'est ce qu'il ressort de la réponse apportée par le ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille à une question écrite du député Jef Van den Bergh (CD&V).

Baisse du nombre de trains ayant brûlé un feu rouge au 1er semestre 2013

Aucun accident ne s'est produit mais au cours du premiers semestre 2013 on s'est retrouvé à 16 reprises dans une situation où un train se trouvait à proximité d'un aiguillage d'où aurait pu surgir un convoi en sens inverse. Ces cas de figure sont également en baisse. En effet, au premiers semestres 2011 et 2012, ce fut le cas à respectivement 22 et 23 reprises. Les principales raisons expliquant ces non-respects de signalisation sont la distraction, une mauvaise interprétation ou une perturbation extérieure. Les jeunes conducteurs de train sont particulièrement suivis lors de leurs cinq premières année de métier. Lorsqu'un signal est grillé deux fois en 24 mois, il fait l'objet d'une analyse par un groupe de travail. Ce fut le cas de 2 signaux cette année. Cette mesure préventive, ainsi que d'autres mises en place par Infrabel, portent leurs fruits, selon le ministre Labille qui se réfère à la diminution du nombre de cas. (Belga)

Nos partenaires