Baisse des décès dus au sida en 2011

20/11/12 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre des décès dus au sida dans le monde a légèrement baissé en 2011, pour la 5e année consécutive, avec 1,7 million de morts (-5,6%), a annoncé mardi l'ONUSIDA, dans son rapport annuel 2012 publié à Genève.

Baisse des décès dus au sida en 2011

En outre, les nouvelles contaminations ont diminué, passant à 2,5 millions (contre 2,6 millions en 2010), notamment celles touchant les enfants (330.000 au lieu de 370.000). Depuis 2001, les nouvelles contaminations ont baissé de 20%. Pour les experts de l'ONU, la fin de l'épidémie "n'est plus simplement une vision, elle peut être réalisée". Le nombre des personnes vivant avec le virus du sida a cependant légèrement progressé l'an dernier, passant à 34 millions, contre 33,5 millions en 2010. "Globalement, on estime que 0,8% des adultes dans le monde, âgés entre 15 et 49 ans, vivent avec le VIH, bien que le fardeau de l'épidémie continue à varier considérablement entre les pays et les régions", indique le rapport de l'Onusida. C'est en effet l'Afrique qui continue à être le plus affectée par cette épidémie, avec près d'un adulte sur 20 vivant avec le VIH. Les Africains de la région subsaharienne représentent 69% des personnes contaminées dans le monde, et le virus a tué cette année 1,2 million de personnes dans cette région du monde. L'Asie est également gravement touchée, avec près de cinq millions de personnes contaminées et 309.000 décès. En Europe de l'Est et en Asie centrale, 92.000 personnes sont mortes du sida en 2011, et en Europe occidentale et centrale, le nombre des morts s'est élevé à 7.000. Les experts de l'ONU ont cependant fait part de leur inquiétude concernant les nouvelles infections dans certaines régions du monde. Ainsi, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, le nombre des nouvelles contaminations a bondi de plus de 25% depuis 2001. De même, les nouvelles infections en Europe de l'Est et en Asie centrale ont commencé à augmenter à la fin des années 2000, après avoir été stables plusieurs années. (MUA)

Nos partenaires