Bahreïn : Mort d'un policier blessé dans des heurts avec des manifestants

19/10/12 à 09:38 - Mise à jour à 09:38

Source: Le Vif

(Belga) Un policier bahreïni, blessé dans l'explosion d'une bombe artisanale lors de heurts avec des manifestants dans la nuit de jeudi à vendredi dans un village chiite près de Manama, est décédé, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Bahreïn : Mort d'un policier blessé dans des heurts avec des manifestants

"Deux policiers ont été blessés dans l'explosion d'une bombe de fabrication artisanale" à Akr, un village chiite, et "l'un d'eux a succombé", a précisé le ministère sur son compte Twitter. Des affrontements nocturnes ont opposé les forces anti-émeutes à des manifestants sortis dans les rues de plusieurs villages chiites autour de Manama, à l'appel du mouvement du 14 février, un groupe de jeunes qui réclame "la chute du régime", ont indiqué des témoins. Les forces anti-émeutes ont fait usage de gaz lacrymogène, de bombes assourdissantes et tiré à la chevrotine pour disperser les manifestants, faisant des blessés parmi la foule, ont ajouté les témoins sans fournir de bilan. Bahreïn est secoué depuis l'an dernier par un mouvement de contestation, animé par des chiites qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce petit royaume du Golfe à majorité chiite dirigé par une dynastie sunnite. Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), 80 personnes ont trouvé la mort depuis le début de la révolte. Le ministère bahreïni de l'Intérieur a affirmé pour sa part que 700 personnes avaient été blessées, parmi lesquelles des officiers de police. (MOHAMMED AL-SHAIKH)

Nos partenaires