Bahreïn: deux cybermilitants condamnés pour crime de lèse-majesté

05/11/12 à 09:22 - Mise à jour à 09:22

Source: Le Vif

(Belga) Une Cour de Bahreïn a condamné lundi un cybermilitant à quatre mois de prison et un autre à un mois de prison pour crime de lèse-majesté, selon des avocats de la défense.

Un troisième prévenu, jugé dans la même affaire, avait écopé jeudi de six mois de prison. Les trois hommes font partie d'un groupe de quatre accusés, poursuivis pour diffamation du roi de Bahreïn, Hamad ben Issa Al-Thani, sur leurs comptes Twitter. Les quatre accusés avaient plaidé non coupables à l'ouverture de leur procès le 22 octobre. Le 17 octobre, le ministère de l'Intérieur avait annoncé leur arrestation pour diffamation de personnalités publiques, ajoutant qu'ils avaient été déférés devant le parquet après avoir reconnu les faits. Un cinquième suspect était recherché, selon le ministère. Bahreïn est secoué depuis l'an dernier par un mouvement de contestation animé par des chiites, qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce petit royaume du Golfe à majorité chiite dirigé par une dynastie sunnite. (JAV)

Nos partenaires