Avortement: un "train pour la liberté" à Madrid, soutenu par des manifestations en Europe

01/02/14 à 12:31 - Mise à jour à 12:31

Source: Le Vif

(Belga) Un "train pour la liberté" parti du nord de l'Espagne pour dénoncer le projet de loi qui supprime quasiment l'avortement dans ce pays, arrive samedi à Madrid, pour une manifestation soutenue par d'autres rassemblements notamment en Grande-Bretagne et en France.

Avortement: un "train pour la liberté" à Madrid, soutenu par des manifestations en Europe

Entre 1.000 et 2.000 manifestants ont rejoint la centaine de femmes venues, à bord de ce train parti de Gijon (nord), manifester aux abord du lieu où se tenait le Convention nationale du Parti populaire (PP, droite au pouvoir). Le projet de loi contesté supprime le droit à l'IVG en Espagne et n'autorise l'avortement qu'en cas de danger prouvé pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, ou après un viol ayant fait l'objet d'une plainte préalable. La malformation du foetus n'est plus reconnu comme une raison valable. Adopté fin décembre par le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy, ce texte supprime celui de 2010, voté sous l'ancien gouvernement socialiste qui autorisait l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse pour toutes les femmes sans justification et jusqu'à 22 semaines en cas de malformation du foetus ou de grave danger physique ou psychique pour la mère. "Ce train de la liberté va à Madrid "pour dire au ministre conservateur Alberto Ruiz Gallardon que nous ne voulons pas qu'il touche à la loi" de 2010. "Nous, les femmes, sommes libres et nous sommes capables de décider quand nous voulons être mère", a martelé Begoña Pinero, porte-parole de l'association féministe Las Comadres, qui a lancé l'idée de ce voyage. Le groupe rejoindra des milliers d'autres personnes, venues d'Espagne et d'autres pays comme la France, qui ont prévu de manifester jusqu'aux abords du Parlement. (Belga)

Nos partenaires