Avoirs juifs: premier bilan sur l'accord de 1998 signé par les banques suisses

15/07/13 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Le Vif

(Belga) Le juge américain Edward Korman, établi à New York, vient de présenter un premier bilan provisoire de l'accord historique signé en 1998 entre les banques suisses et le CJM (Congrès juif mondial) portant sur la restitution des avoirs juifs en déshérence, annonce le magazine zurichois Tachles.

Selon ce rapport, le juge, secondé par le CRT (Claim resolution tribunal), un tribunal basé à Zurich qui a exercé jusqu'en 2012, quelque 1,24 milliard de dollars ont été distribués aux survivants des victimes de l'Holocauste, dont certains avaient des comptes en Suisse. Les banques suisses, accusées d'avoir abrité pendant des décennies des comptes juifs en déshérence, avaient versé en 1998 pour solde de tout compte 1,25 milliard de dollars au CJM, et le juge avait placé ces fonds, en attendant qu'ils soient distribués, en obligations d'Etat américaines. Selon le rapport, quelque 457.000 survivants de l'Holocauste et des héritiers ont touché des fonds. Environ 199.000 anciens travailleurs forcés de l'Allemagne nazie ont touché 288 millions de dollars, et 4.100 réfugiés juifs qui ont été refoulés par la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale, ont touché 11,6 millions. En outre, le juge Korman a permis le versement de 205 millions de dollars à 236.000 victimes des Nazis particulièrement démunies, qui vivent principalement dans l'ancienne Union soviétique. Un montant de 800 millions était prévu pour les détenteurs de comptes bancaires ou leurs héritiers. Seuls 726 millions ont été distribués. Il y a eu 2.900 versements pour 4.600 comptes en déshérence. (Belga)

Nos partenaires