Avions - Huytebroeck: M. Wathelet devrait reconnaître qu'appliquer un tel plan était une erreur

02/04/14 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Le Vif

(Belga) Il est temps que M. Wathelelet reconnaisse que le plan de répartition du trafic aérien qu'il applique est une erreur. Il faut un moratoire, temps pour le prochain gouvernement d'ouvrir une réflexion en profondeur sur l'avenir de l'aéroport, a affirmé mercredi la ministre bruxelloise de l'Environnement Evelyne Huytebroeck. Réagissant aux propos du secrétaire fédéral de la Mobilité sur les ondes de Bel RTL mercredi matin, la ministre a également fait part de sa "colère" face à la persistance de M. Wathelet à dire qu'elle a fait diffuser de fausses cartes sur le trafic des avions de et vers l'aéroport national.

Avions - Huytebroeck: M. Wathelet devrait reconnaître qu'appliquer un tel plan était une erreur

Le secrétaire d'Etat cdH a dénoncé l'utilisation "inacceptable" faite par certains politiques bruxellois du dossier des nouvelles routes aériennes à l'aéroport de Bruxelles-National en période électorale. Il s'en est particulièrement pris au député-bourgmestre FDF d'Auderghem Didier Gosuin qu'il accuse de "mentir" ou la ministre bruxelloise Ecolo Evelyne Huytebroeck à qui il reproche d'avoir montré "des cartes qu'elle savait fausses". "Le fait que M. Wathelet continue de prétendre que j'ai diffusé de fausses cartes me met en colère. Bruxelles Environnement a établi ces cartes au départ des tracés radars officiels de Belgocontrol", a commenté Mme Huytebroeck via l'agence Belga. Pour la ministre bruxelloise, appliquer un tel plan à quelques mois des élections était une erreur que M. Wathelet ne semble pas prêt à assumer. "Le meilleur sonomètre, ce sont les plaintes de riverains qui continuent d'affluer de tous les coins de Bruxelles", a-t-elle ajouté. Evelyne Huytyebroeck a une nouvelle fois demandé un moratoire, soit un retour à la situation antérieure "qui est loin d'être idéale, mais le plus important est que s'ouvre enfin une réflexion sur l'avenir de l'exploitation de l'aéroport", a-t-elle ajouté. Mme Huytebroeck a rappelé qu'elle plaidait depuis des années pour une interdiction des vols de nuit et sur l'application de la nuit aérienne de 23h à 7h du matin et non 6H. (Belga)

Nos partenaires