Avion d'Air Algérie - Il sera "très difficile" de récupérer les corps

26/07/14 à 01:11 - Mise à jour à 01:11

Source: Le Vif

(Belga) Il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes du crash dans le nord du Mali d'un avion loué par Air Algérie, a affirmé vendredi soir à Ouagadougou le chef d'état-major particulier à la présidence burkinabè, de retour du site de l'accident.

Avion d'Air Algérie - Il sera "très difficile" de récupérer les corps

Le général Gilbert Diendiéré a accompagné vendredi après-midi le président burkinabè Blaise Compaoré dans la zone de Gossi, à environ 100 km de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, où l'avion s'est écrasé jeudi, moins d'une heure après son départ de Ouagadougou pour Alger. L'appareil a été "complètement désintégré. Il est aujourd'hui difficile de pouvoir récupérer quoi que ce soit, et même pour les corps des victimes, je pense qu'il est très difficile de pouvoir les récupérer parce que nous avons vu seulement des morceaux de chair humaine qui jonchaient le sol", a déclaré le général Diendiéré. "Les débris étaient éparpillés sur une distance de 500 m mais nous avons constaté que cela est dû au fait que l'avion s'est écrasé d'abord (au) sol et a certainement dû rebondir pour aller plus loin. (...) Il y a même un cratère au sol qui est bien visible et qui montre que l'avion a bien touché le sol avant de se désintégrer", a-t-il ajouté. "Une des deux boîtes noires" de l'avion a été retrouvée et "les recherches se poursuivent pour retrouver" la seconde. Sur place, "des dispositions sont prises par les forces maliennes et également par les forces armées françaises" déployées dans la région "pour sécuriser la zone, (l')isoler et permettre que les enquêtes se déroulent normalement". L'avion transportait 118 personnes : 112 passagers, dont 54 Français et une Belge, et six membres d'équipage, tous espagnols. (Belga)

Nos partenaires