Avenir de la FN: la FGTB Métal Liège-Luxembourg demande aux partis de se positionner

06/05/14 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Le Vif

(Belga) La FGTB Metal Liège-Luxembourg a interpellé via un courrier les mandataires liégeois et les présidents des partis francophones afin qu'ils se positionnent sur l'avenir de la Fabrique Nationale (FN) dans le cadre de l'actuelle campagne pour les élections régionales.

Avenir de la FN: la FGTB Métal Liège-Luxembourg demande aux partis de se positionner

La FN Herstal, qui est une société publique, dégage des bénéfices et offre des dividendes au gouvernement wallon grâce aux résultats positifs engendrés par l'entreprise, souligne la FGTB. Le syndicat socialiste souhaite savoir, d'ici le 25 mai et les élections régionales, quels sont les projets des différents partis pour la FN. L'accord de gouvernement, scellé à Namur en 2009 entre les partenaires de l'Olivier, excluait une privatisation des activités. La FGTB veut donc savoir si certains partis prévoient à court ou moyen terme, selon l'état des finances de la région, une revente de l'entreprise herstalienne. Le syndicat socialiste souhaite aussi connaître la position des partis sur la législation relative à l'octroi des licences d'exportation d'armes à l'étranger, réformée dans la douleur pendant la législature écoulée. Elle estime que des pays comme l'Italie, l'Autriche ou l'Allemagne disposent de législations plus souples et demande que la réglementation soit la même pour tous en Europe. Si elle se félicite que plus aucun problème ne soit survenu depuis 2012, la FGTB souhaite au minimum un statu quo de la législation "même si un assouplissement des règles, qui sont actuellement assez lourdes, est espéré". La FGTB annoncera à ses affiliés la position des différents partis "dans la semaine qui précède le scrutin". (Belga)

Nos partenaires