Avec le décès de Patrick Moriau, le PS "perd un homme de combat"

20/07/13 à 18:53 - Mise à jour à 18:53

Source: Le Vif

(Belga) Avec le décès de Patrick Moriau à l'âge de 62 ans, "le PS perd un homme de combat", a réagi samedi après-midi "avec la plus grande émotion" Paul Magnette, le président du Parti socialiste.

Avec le décès de Patrick Moriau, le PS "perd un homme de combat"

"Patrick a marqué de son empreinte la vie du Parti", indique Paul Magnette. "Patrick était un homme de conviction et de combat. Ce fut le cas encore le 1er Mai lorsque, malade, il a pris la parole devant les militants pour les appeler à retrouver l'espoir du combat", souligne le président du PS. Le 1er mai, Patrick Moriau avait prononcé un discours plein d'émotion. "Je vous remercie pour les nombreuses marques de soutien dans l'épreuve que je subis. J'ai pris conscience qu'il y aurait trop de monde à mon enterrement. J'ai donc décidé de ne pas y aller", avait-il notamment plaisanté, la gorge nouée, gagné par l'émotion des applaudissements des quelque 500 militants qui s'étaient levés. Rendant hommage à un "homme proche des gens qui aimait la vie et qui n'avait pas sa langue en poche", le président du PS adresse ses condoléances à la famille et aux proches de Patrick Moriau, et notamment à Milena, son épouse. Les députés du groupe PS à la Chambre ont exprimé samedi soir leur "grande tristesse" à l'annonce du décès de "leur compagnon Patrick Moriau". Eux aussi saluent un homme de combat, jusque dans la maladie, pour notamment tenter d'interdire, ces dernières semaines, la spéculation sur le prix des denrées alimentaires. "Cette lutte sera poursuivie en son nom", assure le groupe. "De Chapelle-lez-Herlaimont dont il fut le bourgmestre jusqu'aux pays du Sud en passant par l'Europe, Patrick Moriau a toujours porté les valeurs de solidarité, de fraternité et d'égalité, avec verve et passion. Sans jamais s'arrêter, sans jamais se décourager", saluent les députés. (Belga)

Nos partenaires