Autriche: un an de prison ferme pour l'homme qui voulait faire chanter Red Bull

28/08/13 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Le Vif

(Belga) Un homme de 47 ans a été condamné mercredi par un tribunal autrichien à trois ans de prison dont un ferme pour avoir été à l'origine du chantage contre le producteur de boissons énergisantes Red Bull.

Autriche: un an de prison ferme pour l'homme qui voulait faire chanter Red Bull

Le tribunal de Salzbourg l'a reconnu coupable d'extorsion pour avoir menacé en début d'année de placer dans des supermarchés des boissons de la firme autrichienne contaminées avec des bactéries fécales, si Red Bull ne versait pas une rançon de 3,6 millions d'euros. Il avait également menacé la filiale autrichienne du groupe agro-alimentaire américain Mars d'empoisonner ses produits et réclamait 350.000 euros. Ce commerçant, père de trois enfants, avait été arrêté en avril près de Vienne, contacté par la police qui lui avait fait croire à la remise de la rançon, puis placé en détention préventive. Red Bull avait révélé en mars être victime d'un chantage afin d'anéantir le moyen de pression contre la société. Le chantage avait commencé par deux lettres puis s'est poursuivi par courriel et texto, avant que le suspect ne prenne contact fin mars directement à partir d'un téléphone à Berlin. L'homme, qui a également été condamné à suivre une thérapie contre l'alcoolisme, a reconnu les faits et donné comme mobile ses difficultés financières. Red Bull est détenu par Dietrich Mateschitz, l'homme le plus riche d'Autriche, selon le magazine Forbes qui estime sa fortune à 7,1 milliards de dollars (5,3 milliards d'euros). (Belga)

Nos partenaires