Volvo, une marque très «break»

10/02/16 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Belga

Le 18 février prochain, Volvo dévoilera son nouveau break V90. Un genre dans lequel le constructeur suédois excelle depuis des décennies. Retour...

Volvo, une marque très «break»

Volvo, une marque très «break» © BELGA

Le V90 est le fruit de 60 ans de tradition de breaks, un héritage qui trouve son origine dans le Volvo Duett, lancé en 1953. Depuis, Volvo a vendu plus de six millions de breaks dans le monde, soit environ le tiers du nombre total de véhicules écoulés par Volvo depuis sa création en 1927. Plusieurs modèles de breaks emblématiques ont contribué à écrire l'histoire de Volvo. En 1962, le Duett a cédé la place à l'Amazon ou Le modèle S, avec ses 115 ch, était sportif pour les années 1960. Déclinaison du coupé sportif 1800, la 1800 ES était connue en Angleterre sous le nom de Shooting Brake, littéralement "break de chasse", un break sportif assez spacieux et au style audacieux. C'est en 1974 que fut lancé le 245, archétype du break Volvo devenu une véritable icône. Produit pendant près de 20 ans, jusqu'en 1993, il était également proposé en version haut de gamme : le Volvo 265 à moteur V6. Lancé en 1990, le Volvo 960 a été le dernier break à propulsion construit par Volvo sur la base de la série 700 des années 1980. Avec sa carrosserie jaune canari, ses 240 chevaux et son accélération de 0 à 100 km/h en 6,9 secondes, le Volvo 850 T5-R est devenu collector.(Belga)

Nos partenaires