Quick Suzy
Quick Suzy
Quick Suzy pose un regard féminin sur le Salon de l'Auto
Opinion

17/01/17 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Voitures électriques: "Les Flamands perçoivent une prime de 4000 euros, les Wallons rien"

À la demande de nos confrères de Knack.be, Suzy pose un regard féminin sur le Salon de l'Auto. Bien vu de sa part, car 99% des informations sur la voiture et le Salon de l'Auto sont écrites par des hommes.

Voitures électriques: "Les Flamands perçoivent une prime de 4000 euros, les Wallons rien"

© Vincent Peeters

Suis-je une activiste écologique ? Non. Mangeons-nous sainement et trions-nous nos déchets à la maison ? Oui. Une voiture électrique cadre-t-elle dans mon univers ? Oui, pourquoi pas. La distance entre mon domicile et mon travail ne s'élève qu'à quelques kilomètres, le boulanger, le boucher et le supermarché sont encore plus près.

En principe, je ne dois donc pas m'inquiéter du rayon d'action de ces engins électriques, mais tout de même. Bien que pour les déplacements plus longs - comprenez : vacances ou funérailles de membres de la famille éloignée - nous utilisons la grande voiture de mon mari, mon intuition me dit qu'un rayon d'action de 150 kilomètres ne suffit pas. Spontanément, je pense à une autonomie d'environ 200 kilomètres, ne me demandez pas pourquoi.

Sur le stand de Renault, je tombe sur la nouvelle ZOE Z.E.40, équipée d'une batterie plus puissante, m'explique le gentil vendeur. Du coup, la voiture familiale compacte à l'allure futuriste est capable de rouler 300 kilomètres. L'Opel Ampera E atteint 400 kilomètres, et elle me semble nettement plus spacieuse.

Partager

J'ignorais qu'un Flamand qui achète une voiture électrique perçoit une aide financière de 4000 euros alors que le Wallon ne reçoit rien

Est-ce que j'aimerais un mot d'explication? Oui, avec plaisir. Est-ce que j'en sors plus avancée ? Oui. J'ignorais qu'un Flamand qui achète une voiture électrique perçoit une aide financière de 4000 euros alors que le Wallon ne reçoit rien. Bizarre, ce pays dans lequel nous vivons. Comme si les Wallons n'avaient pas droit à de l'air sain. En Flandre, je ne dois pas payer de taxe non plus. Et pour l'instant, le courant électrique est meilleur marché que le diesel ou l'essence.

Les voitures électriques coûtent donc moins cher et sont meilleures pour l'environnement. Mon mari n'en est pas convaincu. Chaque fois, il essaye de m'expliquer que c'est l'empreinte écologique qui compte. En d'autres termes, d'où vient notre courant, comment le génère-t-on ? Et que se passera-t-il si tout le monde achète une voiture électrique et la met dans la prise ? Il est déjà question de manque de courant, après une seule journée de gel.

Pourtant, je décide de réserver un tour d'essai avec la ZOE Z.E.40, chez un concessionnaire Renault près de chez moi. Qui ne risque rien n'a rien. Sur le chemin du retour, je suis énervée par le bruit de ma MINI et je dois m'arrêter pour faire le plein. La charger à la maison serait nettement plus facile, à condition que tout le voisinage ne suive pas mon exemple, ou on n'aurait plus d'électricité. Mon mari ne serait pas content. Je ne voudrais pas qu'il doive se passer une demi-minute d'internet à cause de moi.

En savoir plus sur:

Newsletter

Ne manquez plus l'actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos