Vespa Ape, 70 ans et pas pris une ride

24/11/17 à 07:44 - Mise à jour à 07:46

Source: Belga

En 2018, le Piaggio Ape fêtera ses 70 ans. Toujours vendu de nos jours, il n'a sans doute jamais été aussi cohérent face aux enjeux actuels de la mobilité "professionnelle"> des grandes villes.

Vespa Ape, 70 ans et pas pris une ride

Vespa Ape, 70 ans et pas pris une ride © BELGA

Dans la foulée de la célèbre Vespa, Piaggio a développé et commercialisé en 1948, la moto-fourgonnette, le Ape, sur base des mêmes recettes techniques. Cela dit, en dédoublant le train arrière, le Ape se muait en un infatigable transporteur de marchandises, capable de se mouvoir dans toutes les situations, dans les plus petites ruelles de la vieille Europe. Dimensions compactes, maniabilité extrême, coût d'achat bas, grande capacité de chargement, robustesse, la gamme Ape n'a rien perdu de ses atouts encore aujourd'hui. Du coût, pas étonnant que 10.000 unités de cet engin ont trouvé acquéreur l'an dernier, et ce seulement en Europe, mais aussi et surtout 150.000 rien que pour l'Inde où il demeure très prisé, par les taxis notamment. Sous nos contrées l'engin est disponible avec des moteurs 50cc contre environ 5000?. Il existe une version transport de personne, le Calessino 200cc, au look délicieusement vintage vendu, lui, 6960?. Le Ape se décline aussi en version diesel 400cc vende 6300?. Piaggio a déjà développé une version électrique du Calessino et pourrait, à l'avenir, étendre cette possibilité à sa gamme de "plateaux" et fourgonnettes. Au niveau des coûts de fonctionnement, le Ape est tout simplement imbattable vu qu'il ne nécessite que très peu d'entretien et que les interventions sont souvent très peu onéreuses.

(Belga)

Newsletter

Ne manquez plus l'actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Nos partenaires