Une voiture moderne, 4 ans de labeur !

17/06/16 à 08:01 - Mise à jour à 08:01

Source: Belga

Plus de 1.400 jours, 1.000 dessins, 5 tonnes de glaise et 1.000 litres de peinture. Voici en résumé ce dont il est nécessaire pour concevoir une automobile. C'est en tout cas ce qu'a nécessité le processus de développement du nouveau SUV de Seat, l'Ateca.

Une voiture moderne, 4 ans de labeur !

Une voiture moderne, 4 ans de labeur ! © BELGA

Tout commence par une réunion où les dirigeants de Seat (et du Groupe VW) informent les créatifs de leurs intentions, du positionnement et du style de ce futur SUV sur le marché. S'ensuit la réalisation de nombreux dessins, sur de simples feuilles de papier, avec bics et crayons.

Lorsque les dessins correspondent à un résultat réaliste et intéressant, ils sont validés et ensuite numérisé en 3D. Après une série d'adaptations, il est temps de passer à des choses beaucoup plus concrètes avec les maquettes qui permettront de travailler directement le style extérieur, et dont l'objectif final est la reproduction à l'échelle 1 :1 (en glaise) du modèle rêvé final. Lorsque le design est approuvé, il est figé pour laisser les stylistes imaginer les coloris et les détails décoratifs extérieurs (rails de toit phares, etc.).

Pendant ce temps-là, tout l'aspect intérieur et habitacle est élaboré via des modélisations 3D et la réalisation de vrais éléments de bord à l'échelle 1 :1. Bref, d'une page blanche au SUV Ateca tel qu'attendu dans les showrooms, pas moins de 4 ans de travail intensif pour de grandes équipes compétentes. Et il est déjà temps de passer au modèle suivant!(Belga)

Nos partenaires