Une deuxième vie pour les batteries usagées

12/10/16 à 10:38 - Mise à jour à 10:42

Source: Belga

L'un des composants majeurs d'une voiture électrique, c'est bien sûr sa batterie. Or, celle-ci, à l'instar de celle que l'on trouve dans un smartphone, par exemple, perd de ses capacités de stockage au fil du temps et de son utilisation. Et comme la capacité de stockage de la batterie influence directement l'autonomie de la voiture électrique, il s'agit d'un composant que l'on est amené à remplacer.

Une deuxième vie pour les batteries usagées

Une deuxième vie pour les batteries usagées © BELGA

Dans la plupart des voitures électriques, le pack batteries est remplacé lorsque sa capacité de stockage a été réduite à 80 ou 70% de sa capacité initiale. Cela ne signifie pas pour autant que la batterie soit totalement inutilisable. Aussi BMW et Bosch ont-ils imaginé un système qui donne une seconde vie aux batteries, après leur utilisation (intensive) à bord d'une BMW i. Après avoir servi à bord d'une voiture électrique, la batterie est testée et, si les résultats sont concluants, elle est intégrée à un grand réseau de stockage d'électricité. Parce que ses batteries sont capables de libérer l'énergie qu'elles contiennent en quelques secondes, elles constituent un moyen idéal pour stabiliser le réseau électrique. C'est surtout lorsque l'électricité est d'origine verte (solaire, éolienne,¿) que sa production est sujette à des fluctuations importantes. Avec ce réseau de batteries, on peut garder plus facilement le stock d'électricité sous contrôle. C'est ainsi qu'à Hambourg, dans le Nord de l'Allemagne, ont a connecté entre eux quelque 2.600 modules de batterie, provenant de plus de 100 voitures électriques. Cela a permis de créer une unité de stockage d'énergie électrique d'une puissance de 2 Mégawatt et d'une capacité de 2.800 kWh.(Belga)

Nos partenaires