Test : Honda NC 700 X DCT & scooter BMW C600 Sport

20/01/13 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Le Vif

Pour offrir une mobilité maximum, les constructeurs de deux-roues proposent soit de "gros" scooters très à l'aise en dehors de villes, soit des motos faciles à vivre, s'adaptant aisément en milieu urbain. Comparaison.

Test : Honda NC 700 X DCT & scooter BMW C600 Sport

© REUTERS

Face au succès des "maxiscooters", BMW ne pouvait rester muet. Le constructeur allemand y apporte même une double proposition : le C600 Sport, au look dynamique, et le C650 GT plutôt axé grand tourisme. Face à cette déferlante de scooters puissants, les motos n'ont toutefois pas encore dit leur dernier mot. Honda propose, par exemple, un concept assez novateur avec sa famille NC 700. Autour d'un même cadre en aluminium et d'un même moteur, le constructeur japonais décline une triple offre : un roadster (700 S), un trail (700 X) et même un modèle au look de maxiscooter (700 D Integra). L'arme secrète de ce trio pour séduire les nouveaux motards se nomme DCT. Une transmission à double embrayage dont le mode automatisé permet de se concentrer uniquement sur la conduite, sans se soucier des changements de rapports. De quoi rester serein, comme avec un scooter !

Assis ou debout

En passant du C600 Sport BMW à la Honda NC 700 X, la première différence évidente concerne d'abord la position de conduite. Chez BMW, on peut s'asseoir soit en tendant les jambes vers le tablier, soit en les pliant à angle droit. Dans les deux cas, on appréciera la vaste selle - confortable et accueillante - pour deux passagers. Sur la Honda, on retrouve en revanche une conduite plus axée moto. Ainsi, le guidon implanté assez haut redresse le buste. La selle, également plus haute, oblige à enfourcher l'engin. Toutefois, la selle est moins confortable pour un éventuel convoyeur. Autre bémol : son revêtement assez glissant s'avère gênant lors de freinages ou accélérations, ce qui oblige à serrer ses genoux autour du "réservoir" pour faire corps avec la moto. Ce réservoir n'en est toutefois pas un : l'implantation très inclinée du moteur a effectivement libéré suffisamment de place pour implanter un coffre de rangement capable de "digérer" un casque intégral. Une caractéristique typique des scooters. On retrouve donc la même possibilité à bord du C600 Sport. Le scooter BMW prend même l'avantage grâce à son étonnant système FlexCase qui permet d'agrandir l'espace de rangement sous la selle pour accueillir un second casque intégral. A l'usage, on déplorera, en revanche, de devoir systématiquement recourir à ses deux mains pour ouvrir le coffre de rangement sous la selle (une qui l'agrippe pendant que l'autre actionne la clé au tableau de bord).

DCT ou CVT ?

Inutile de chercher : aucune de nos concurrentes ne dispose de poignée d'embrayage. C'est normal pour le C600 Sport qui, comme tout bon scooter, dispose d'une transmission automatique à variation continue type CVT. C'est plus surprenant au guidon d'une moto. La boîte à double embrayage (DCT) de la famille NC 700 (1 000 euros en option), laisse le choix au conducteur : mode automatisé confort D, mode automatisé plus sportif S ou mode manuel. Dans ce cas, il suffit d'actionner deux poussoirs avec son pouce ou index gauche pour monter ou descendre les rapports. Verdict sur la route : l'offre DCT est clairement convaincante. Le mode D est à réserver pour la circulation en ville ou en promenade au vu de sa gestion douce. Plus réactive, la position S procure des réactions qui correspondent mieux à ce qu'un motard pourrait effectuer lui-même : rétrogradations plus promptes au freinage et maintien du rapport plus long à l'accélération. Le mode manuel permet, quant à lui, de reprendre la main sur les portions de route les plus amusantes. Avec l'avantage, par rapport à une boîte manuelle classique, de pouvoir monter les rapports à la volée avec une impressionnante célérité.

Peu explosif, mais suffisant

Le moteur de 670 cc de la Honda atteint sa puissance maxi de 52 cv à 6 250 tr/min. En revanche, s'il ne permet pas des envolées extrêmes comme sur la majorité des motos et que, par ailleurs, sa sonorité reste assez peu grisante, il se montre très disponible à bas régime. Un plaisir pour rouler confortablement sur le couple. D'une cylindrée plus ou moins similaire (647 cc), le C 600 Sport de BMW tire 60 cv et est d'un caractère plus rageur. Si le bloc paraît un peu moins démonstratif sur les premiers mètres, de quoi rendre le scooter plus aisé à manoeuvrer, il s'en donne ensuite à coeur joie pour offrir une belle allonge sur les grands axes (175 km/h en vitesse de pointe).

Prix

La Honda NC 700 X avec sa transmission DCT s'affiche à 7 390 euros. Elle offre déjà un équipement de base appréciable, avec la présence d'un efficace et rassurant ABS et freinage couplé. Le scooter BMW dispose également de l'ABS de série mais s'échange à 10 680 euros. Une différence de prix vraiment sensible. Mais si l'on n'est pas à quelques euros près, autant opter pour le pack "High Line" proposé par BMW. Contre 960 euros, on repart avec les poignées et la selle chauffantes, le contrôle de la pression des pneus, des clignoteurs à LED blancs et des feux diurnes.

Nos partenaires