Tesla ou l'avancée électrique

20/01/18 à 11:17 - Mise à jour à 11:18

Source: Le Vif

Tesla existe depuis moins de quinze ans mais la marque a permis au secteur de l'automobile d'effectuer un bond en avant historique, prenant même les marques premium allemandes et japonaises de vitesse. Le Vif Extra a testé le Model X P100D Ludicrous.

Tesla ou l'avancée électrique

La Tesla Model X P100D Ludicrous : gloups ! © DR

Prix net : 182.200 ? ! Gloups. La liste des options du Model X P100D Ludicrous est courte : des jantes de 22", un coloris métallisé et les configurations 5, 6 ou 7 places. La transmission intégrale, l'amortissement pneumatique intelligent, le mode Ludicrous Speed et l'Autopilot sont de série. Tout comme les portières arrière en élytre. Si celles-ci suscitent les regards admiratifs des passants, il vaut mieux ne pas se demander ce qu'elles coûtent ou s'interroger sur les désagréments qu'elles produisent. Parquez-vous à moins de 30 cm de la voiture garée à côté ou d'un mur et les portières arrière resteront fermées. Et même si ce modèle affiche une hauteur de moins de 1,65 m, les passagers des rangs 2 et 3 doivent crapahuter pour accéder aux sièges arrière ou s'en extraire. Avec des portières classiques, pas besoin de ce genre d'acrobaties.

L'utilité du pare-brise panoramique nous échappe aussi totalement. À cause de celui-ci, la température grimpe rapidement dans l'habitacle, entraînant la mise en oeuvre d'une climatisation énergivore. D'un côté, Tesla fait le maximum pour économiser de l'énergie. Et de l'autre, la marque présente des solutions techniques destinées à faire le buzz qui n'ont aucune utilité pratique, consomment beaucoup de courant et réduisent donc l'autonomie. Autre désagrément : en raison de la forte luminosité régnant dans l'habitacle, il est recommandé de porter des lunettes de soleil. Tesla précise que le pare-brise panoramique est composé de verre anti-UV et offre une vision époustouflante sur les étoiles et le ciel. Le show l'emporte-t-il donc sur la sécurité ? Admirer les étoiles quand on conduit n'est peut-être pas une très bonne idée...

À pleine charge

Et pour quelle raison faut-il qu'une familiale électrique à 7 places soit capable de passer de 0 à 100 km/h en 3,1 s et d'atteindre en pointe la vitesse de 250 km/h ? Pour notre voiture d'essai, Tesla annonce une autonomie de 542 km. Mais entre la théorie et la pratique, il y avait un gouffre de quelque 150 km. Si vous voulez dépasser les conducteurs de Porsche, et c'est tout à fait possible, cela se fera au détriment de l'autonomie. Et après environ 200 km, vous devrez vous mettre à la recherche d'un Supercharger Tesla. Le genre d'équipement que l'on ne déniche pas à tous les coins de rue. En Belgique, on trouve six stations de recharge comptant chacune une dizaine de ces chargeurs. Six autres stations sont planifiées. Le nombre d'utilisateurs de Tesla augmente bien plus rapidement que le nombre de stations, ce qui ne va pas manquer de provoquer des files. Bref, Tesla risque d'être victime de son succès.

Une recharge dure généralement entre 30 et 45 min. Pendant ce temps, vous pouvez évidemment lire votre journal ou aller boire un café si la borne se trouve sur le parking d'un hôtel. Ce type d'implantation est d'ailleurs de plus en plus fréquent : Tesla installe les bornes à ses propres frais et la consommation électrique est prise en charge par l'hôtel. Un bon plan.

Recharger sa voiture sur une borne Tesla est (provisoirement) gratuit jusqu'à 400 kWh par an. Il est aussi possible de recharger sa Tesla sur une borne publique ou avec votre réseau domestique. À vos frais évidemment. La méthode la plus utilisée par les propriétaires de Tesla est la recharge à domicile via un courant triphasé. En utilisant un Tesla Wall Connector (562 ? hors frais d'installation), vous bénéficiez de 50 km d'autonomie par heure de chargement.

Le retard de l'Allemagne

Le potentiel d'innovation et la force de frappe de la Tesla Model X P100D Ludicrous sont énormes. Si une marque a permis à l'électromobilité d'enregistrer une accélération spectaculaire, c'est bien celle-ci. Et pas Audi, BMW, Mercedes, Porsche ou VW. Ces marques ont trop tardé pour agir, se concentrant longtemps sur le perfectionnement de leurs moteurs Diesel et essence existants, et se sont trop peu intéressées aux modes de propulsion de substitution. Aujourd'hui, ces géants se retrouvent confrontés à un retard technologique de deux à trois ans sur Tesla qui possédait pourtant très peu d'expérience et de savoir-faire comme constructeur automobile. Mais n'est pas étonnant de constater que la qualité de production, la finition et la fiabilité des modèles Tesla n'atteignent pas le même niveau que les marques premium citées quelques lignes plus haut.

L'acheteur prêt à mettre 182.200 ? pour une nouvelle voiture peut être très exigeant en matière d'agrément, de finition ou de qualité des matériaux utilisés. Dans ces domaines, Tesla n'est pas encore au point. Cela n'empêche toutefois pas la marque de séduire un public qui a les moyens et qui choisit résolument de jouer la carte de l'innovation tout en bénéficiant d'avantages fiscaux intéressants.

La P100D Ludicrous est le modèle haut de gamme de la série Model X. La fonction Autopilot adapte automatiquement la vitesse aux conditions de circulation, permettant au véhicule de conserver sa position dans sa voie de circulation. Nous avons testé le système et, dans notre cas, cela ne nous a pas permis de faire un trajet en parfaite décontraction. Que du contraire. Via une commande visuelle, le système demande d'empoigner fermement le volant après un certain nombre de minutes, la durée dépendant de la vitesse. Si vous ne le faites pas, une alerte visuelle apparaît. Ensuite, c'est un signal sonore puissant qui vous rappelle à l'ordre. En l'absence de réaction, le système est automatiquement désactivé pour le reste du trajet. Tesla insiste sur le fait que l'Autopilot possède uniquement une fonction d'assistance.

Une mise à jour à distance permet d'ajouter régulièrement de nouvelles fonctionnalités de sécurité et de navigation. Toutes les informations apparaissent sur un immense écran tactile vertical qui fait office de console de commande et s'utilise comme un ordinateur portable. Si vous n'avez pas l'habitude de ce genre de technologie, n'achetez pas une Tesla.

Le Model X P100D est le premier SUV électrique doté d'un crochet de remorquage et possédant une capacité effective de traction de 2.200 kg. La batterie est logée sous le plancher. Grâce à son centre de gravité surbaissé et sa transmission intégrale, le Model X possède une excellente tenue de route et offre un agrément de bon niveau. Si une version luxueuse de la BMW Série 7 ou de la Mercedes Classe S sera encore plus confortable et plus dynamique, la Tesla Model X offre une meilleure habitabilité, plus de flexibilité et un coffre bien plus volumineux.

La Tesla Model X P100D Ludicrous dispose en série d'une transmission intégrale, ce qui lui permet d'être en théorie adaptée aux escapades en tout-terrain. Dans la pratique, elle se révèle peu à l'aise sur la terre et les parcours accidentés. Le Model X n'a pas été conçu pour être un tout-terrain, tout simplement.

Avec sa motorisation électrique, le Model X incite à une conduite responsable et anticipative. Quasiment d'instinct, le conducteur se concentrera sur l'autonomie et adaptera son style de conduite. Et ce même s'il a sous le pied l'équivalent de 680 ch.

Faudra-t-il bientôt faire la file pour recharger ? Tesla risque d'être victime de son succès.

Rira bien qui rira le dernier

Lorsque la marque Tesla a été lancée en 2003, aux sièges des marques allemandes premium, on a entendu beaucoup de rires à propos des projets de Martin Eberhard et Marc Tarpenning, désireux de lancer une nouvelle marque automobile qui proposerait exclusivement des voitures électriques. Dix ans plus tard, on regardait déjà un peu plus en direction de Tesla lorsqu'Elon Musk reprenait le flambeau. Et cinq ans plus tard, Tesla continuait à étonner avec des modèles qui bouleversaient le secteur de l'automobile. Mercedes tenta de se rapprocher de Tesla, devenant actionnaire de la marque. Mais le constructeur allemand n'avait aucune influence sur la politique de la nouvelle marque qui a fini par lui tourner le dos. Aujourd'hui, Tesla vend davantage de voitures électriques que les marques allemandes premium. Les Tesla Model S et Model X ont été rejointes par la Tesla 3, une familiale électrique compacte abordable vendue à un tarif similaire à la BMW Série 3. Aujourd'hui, le "Made in Germany" n'est plus la seule référence.

En savoir plus sur:

Newsletter

Ne manquez plus l'actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Nos partenaires