Quick Suzy
Quick Suzy
Quick Suzy pose un regard féminin sur le Salon de l'Auto
Opinion

16/01/17 à 14:36 - Mise à jour à 17/01/17 à 10:44

Salon de l'Auto: "Pourquoi n'y a-t-il qu'une file pour les femmes et dix pour les hommes ?"

À la demande de nos confrères de Knack.be, Suzy pose un regard féminin sur le Salon de l'Auto. Bien vu de sa part, car 99% des informations sur la voiture et le Salon de l'Auto sont écrites par des hommes.

Salon de l'Auto: "Pourquoi n'y a-t-il qu'une file pour les femmes et dix pour les hommes ?"

© Vincent Peeters

L'époque où dans le meilleur des cas, les femmes pouvaient choisir la couleur de la nouvelle voiture est heureusement révolue. Un manager en marketing d'une célèbre marque allemande me confie que les femmes ont même souvent le dernier mot dans le choix d'une nouvelle voiture. En outre, beaucoup de femmes sont seules, et décident donc de toute manière de leurs achats.

Partager

Pourquoi n'y a-t-il qu'une file pour les femmes et dix pour les hommes ?

La pluie et la neige ne m'ont pas empêchée de prendre ma Mini et de me rendre à Bruxelles. Le trajet s'est finalement bien passé, même si sur le parking C j'ai dû chercher un peu avant de trouver une place près de l'entrée. Là il y a eu un contrôle approfondi destiné à détecter explosifs, bombes, armes et autres gadgets indésirables. Mais avant même d'être fouillée - par une aimable agent de sécurité - je dois patienter dans une longue file. Je ne comprends pas pourquoi il n'y a qu'une file pour les femmes et dix pour les hommes. Probablement la décision d'un chef de sécurité masculin. Un conseil mesdames : laissez votre sac à main dans le coffre de votre voiture, à un endroit invisible, pour n'induire personne en tentation. Les sacs à main de plus de 55cm de large et de 40 cm de haut sont de toute façon interdits.

Au vestiaire, on me débarrasse de mon gros manteau d'hiver. Grâce à un petit plan très clair, je trouve rapidement mon chemin vers le stand de Landrover où est exposée la voiture de mes rêves, une Evoque Cabrio. Je dois encore réfléchir à la couleur, mais il est certain que le cabriolet Evoque m'a conquise. Et je me moque que notre photographe m'ait surprise ici. Reste à voir si je rentre chez moi avec un bon de commande.

Les femmes aussi sont exigeantes, et je choisirai peut-être un autre modèle. Vendredi, Dream Cars 2017 ouvre ses portes et je ne sais absolument pas à quoi m'attendre. Des voitures de macho ou des voitures de sport élégantes qui plaisent aux femmes ? D'ici là, je me promène dans les douze palais du Heysel à la recherche de ma voiture de rêve.

En savoir plus sur:

Newsletter

Ne manquez plus l'actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Nos partenaires