Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome et connectée avec Scoop

01/12/17 à 14:58 - Mise à jour à 15:00

Source: Belga

Scoop, projet européen, teste et déploie en conditions réelles de circulation la connectivité de demain entre véhicules (V2V) et entre véhicules et infrastructures (V2X). Le Groupe Renault produit 1.000 Mégane équipées du protocole Scoop, à destination de ses clients flottes.

Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome et connectée avec Scoop

Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome et connectée avec Scoop © BELGA

Scoop (pour "Système Coopératif") est un projet pilote de déploiement en conditions réelles de circulation de la connectivité de demain entre véhicules (V2V) et entre véhicules et infrastructures (V2X). Ce projet est développé en partenariat avec différents acteurs en France. Le Groupe Renault s'investit dans le projet Scoop afin de tester de nouvelles technologies sur la Renault Mégane. Ce projet permet également à ses clients flottes de se retrouver au c?ur d'une expérimentation autour des véhicules connectés du futur.

La flotte de Mégane équipées du protocole Scoop utilise des technologies qui préparent les véhicules autonomes et connectés de demain: des capteurs et calculateurs recueillent et analysent de nombreuses informations telles que la vitesse du véhicule, l'angle du volant, le manque potentiel d'adhérence des pneus lié aux conditions climatiques, la mise en route de l'essuie-glace, le déclenchement des airbags, etc. Si un problème est détecté, le véhicule émet automatiquement un message d'alerte à partir de son boîtier embarqué vers les autres véhicules équipés de Scoop et vers les unités fixes situées le long des routes. Ces unités informeront, à leur tour, les secours en cas d'incident important.

Dans le cadre du pré-déploiement, ces unités fixes sont présentes sur 2.000 kilomètres de routes en Ile-de-France, le long de l'autoroute A4, dans le département de l'Isère (région de Grenoble) et sur les rocades de Bordeaux ainsi qu'en Bretagne. Initié en 2014, le projet européen Scoop rentre activement dans sa phase de roulage grâce notamment à cette flotte de 1.000 Renault Mégane. Le Groupe Renault est actuellement en discussion avec plusieurs entreprises françaises pour l'intégration de Mégane équipées du système Scoop au sein de leur flotte.(Belga)

Newsletter

Ne manquez plus l'actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Nos partenaires