Renault conteste les accusations du DUH en Allemagne

26/11/15 à 20:24 - Mise à jour à 21:15

Source: Belga

L'association environnementale allemande DUH a rendu public voici quelques jours un rapport selon lequel le Renault Espace émettrait jusqu'à 25 fois plus d'oxyde d'azote qu'annoncé. La marque au losange réfute catégoriquement cette accusation.

Renault conteste les accusations du DUH en Allemagne

Dans la foulée du "Dieselgate" Volkswagen, de nombreuses enquêtes surgissent concernant les valeurs d'émissions réelles des véhicules actuels. Celle-ci sont naturellement examinées avec beaucoup d'attention, même si tout le monde sait aujourd'hui que les valeurs enregistrées lors des tests officiels diffèrent beaucoup de celles relevées dans le cadre d'une utilisation normale. Mais il était clair comme de l'eau de roche que nombre d'associations environnementales allaient profiter de l'aubaine et sortir leurs propres rapports afin de démasquer les "menteurs". C'est ainsi que l'association allemande Deutsche Umwelthilfe (DUH) a rendu publics les résultats de tests effectués avec un Renault Espace 1.6 à moteur diesel, selon lesquels les émissions d'oxyde d'azote de ce véhicule seraient 25 fois supérieures à celles renseignées par le constructeur. Renault a réagi immédiatement en rappelant que l'Espace, comme tous les véhicules qu'il commercialise, respecte les réglementations en vigueur. Le constructeur français a également précisé que les procédures d'essai utilisées par l'Université de Berne, invoquées par le DUH, ne sont pas toutes conformes à la réglementation européenne et présentent des variations importantes de résultats qui, comme indiqué dans le rapport, nécessitent des mesures complémentaires et ne permettent pas d'établir des conclusions incontestables. Renault ajoute encore que l'organisme allemand indépendant ADAC a testé le modèle Espace en août 2015 et a conclu que ce dernier respectait la norme en vigueur. Affaire à suivre, comme on dit en pareil cas¿(Belga)

Nos partenaires