Oui, on peut choisir librement son garage

25/01/13 à 18:08 - Mise à jour à 18:08

Source: Le Vif

On dénombre dans notre pays quelque 7.200 ateliers de réparation automobile qui assurent l'entretien d''un parc de 6,8 millions de véhicules. Presque autant de propriétaires ont le choix de se rendre dans une concession de la marque ou chez un réparateur indépendant.

Oui, on peut choisir librement son garage

"Cela constitue la preuve de l'existence d'un marché de libre concurrence encadré par une législation européenne claire dédiée aux secteurs de l'automobile", souligne-t-on chez FEDERAUTO, la confédération belge du Commerce et de la réparation automobile et des secteurs connexes. Le secteur automobile fait appel à du personnel qualifié et spécialisé. La formation continue face à une technologie qui évolue très rapidement s'accompagne d'une infrastructure d'exploitation qui doit répondre à des normes strictes (en matière d'environnement et de sécurité au travail) ainsi que d'outils de diagnostic et de réparation de pointe. Depuis peu, l'accès à l'information technique est également libéralisée et standardisé pour tous les opérateurs du secteur. La réglementation européenne prévoit une liberté de choix pour le propriétaire du véhicule dans le cadre de l'entretien et la réparation de son véhicule. Au sein du réseau de la marque ou pas, avec des pièces de rechange de la marque ou pas, les automobilistes sont libres de s'adresser à tout atelier de réparation pour la maintenance et la réparation, même pendant la période de garantie constructeur. Seul bémol, les garanties et actions de rappel des véhicules doivent être effectuées dans le réseau du constructeur automobile. (Belga) (EDITOR : VIM)

Nos partenaires