Opel sous le chaud et le froid

30/01/16 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Belga

Opel a soumis son nouveau break Astra Sports Tourer aux essais les plus intensifs, à des températures variant de -40 à +60°. De quoi ne craindre aucun marché, où que ce soit sur la planète.

Opel sous le chaud et le froid

Opel sous le chaud et le froid © BELGA

Le centre international de développement technique d'Opel simule les pires conditions d'utilisation. A Rüsselsheim, alors que l'hiver, plutôt doux, est toujours là, la nouvelle Astra Sports Tourer résiste à des températures de 60°. Le lendemain, changement de climat avec une petite épreuve à -40°. "Pour nous, il s'agit d'observer l'état et les éventuelles réactions des matériaux et des fluides de nos modèles face à ce type de conditions extrêmes", explique Otto Hemmelmann, le Lead Engineer Test Methods.

Comme les tests acoustiques et électroniques, les mesures en conditions extrêmes ne sont qu'une étape des obligations figurant au programme des essais des nouveaux véhicules chez Opel. "Nous avons des clients partout sur le globe et nous nous devons de leur offrir le même niveau de qualité, où qu'ils soient et quelles que soient les climats rencontrés."

C'est une même voiture qui subit, pendant deux semaines, ces cycles de variations de températures ininterrompus, ce qui permet, notamment, un examen précis du comportement de tous les joints et de l'isolation garantissant l'étanchéité et la bonne température à bord. Les plastiques ne doivent évidemment pas se déformer et/ou se fissurer. Tout doit rester bien assemblé, et ce pour de très longues années. (Belga)

Nos partenaires