Nouveautés technologiques : Recharge à la carte

30/09/10 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Le Vif

Symboles d'une mobilité propre, les voitures à "zéro émission" ne se priveront pas d'user de nouvelles technologies afin de rendre leur utilisation d'autant plus souple. Comment gommer leurs petits désagréments ?

Nouveautés technologiques : Recharge à la carte

© SDP

Les voitures électriques ou hybrides dites "plug-in" (rechargeables sur le réseau) imposeront d'évidence de nouveaux comportements à l'automobiliste. Ceci ne se ressentira pas particulièrement dans la conduite mais davantage dans l'utilisation au quotidien où vont s'imposer de nouveaux automatismes. Comme de se soucier de la jauge à la dernière minute lorsque le témoin de la réserve s'allume. Ou de ne pas s'enquérir, avant un long déplacement, de savoir précisément où s'arrêter pour faire un plein.

Avec une voiture électrique, l'insouciance n'est plus de mise. Heureusement, les nouvelles technologies viendront à la rescousse des conducteurs peu rigoureux !

Autonomie sous contrôle La communication aisée entre gsm et véhicule permettra au conducteur de connaître immédiatement certaines informations pratiques comme, par exemple, visualiser l'état de charge des batteries et estimer ainsi de quelle autonomie il dispose avant d'entamer un trajet. Si l'on ne possède pas de suffisamment de puissance pour entamer un déplacement, les systèmes de navigation embarqués dans les véhicules électriques seront capables, à terme, de calculer l'itinéraire pour accéder à une borne de recharge rapide. Les versions les plus pointues devraient même permettre de réserver un emplacement pour minimiser le temps d'attente.

Après avoir rechargé ses batteries (la voiture signalera immédiatement si elle possède suffisamment d'énergie pour atteindre la destination souhaitée), le conducteur pourra reprendre la route et recevra directement la facture sur son téléphone portable.

Tarif de nuit A l'image de son gsm, le conducteur devra, en moyenne toutes les trois nuits, penser à recharger les batteries sur le réseau électrique tout en programmant les heures les plus favorables financièrement. Soit directement sur le tableau de bord, soit via l'interface spécifique de son smartphone. En rentrant par exemple à 18 heures à son domicile, le conducteur pourra relier directement son véhicule au réseau électrique tout en programmant le processus de charge après 22 heures pour ainsi bénéficier du tarif de nuit préférentiel. Mieux encore : en précisant l'heure, le conducteur pourra régler la température souhaitée dans l'habitacle au moment de son départ. De quoi utiliser l'énergie du réseau électrique domestique et non celle des batteries durant les premiers kilomètres et ainsi ne pas grever son autonomie.

Confort et ventilation Les panneaux photovoltaïques, eux aussi, s'inscrivent dans de nouvelles perspectives techniques. Toutefois dans un premier temps, ils ne s'avèreront pas suffisamment puissants pour recharger les batteries et augmenter ainsi l'autonomie du véhicule. Ces panneaux se répandront néanmoins sur les toits afin de permettre d'alimenter "gratuitement" la ventilation à bord du véhicule lorsqu'il est garé en plein soleil. L'habitacle ne subira pas de surchauffe et l'air conditionné (s'alimentant sur la batterie) sera alors moins mis à contribution lorsque le conducteur s'installera à bord.

Commandes tactiles Nouveau défi : comment proposer davantage de fonctionnalités tout en évitant de multiplier les commandes ? Actuellement, les solutions retenues par les différents constructeurs s'articulent autour d'une molette centrale permettant de naviguer d'un menu à l'autre. Mais, vu les dernières améliorations dans le domaine de la téléphonie mobile, ces commandes centrales pourraient progressivement disparaître pour faire place à un pavé tactile. Inspirée de l'ergonomie développée chez Apple, cette surface sensible permet de commander du bout des doigts l'ensemble des fonctions de bord. Le manifeste technologique d'Audi a, d'ailleurs, déjà opté pour cette technique. Le pavé tactile positionné près du levier de vitesses de l'A8 reconnaît les caractères ou les chiffres tracés du doigt comme avec un crayon. Une astuce qui permet d'encoder, beaucoup plus rapidement une destination, de composer un numéro de téléphone ou encore de faire défiler ses albums musicaux. Cette technique, encore un peu "gadget" mais déjà très efficace, devrait rapidement se répandre sur les prochains modèles.

Jean-François Christiaens

Nos partenaires