Météo maussade, adaptez votre conduite

21/11/12 à 18:22 - Mise à jour à 18:22

Source: Le Vif

En cette période la météo maussade peut obliger les utilisateurs à devoir conduire dans des conditions parfois très difficiles. Fortes pluies et vents violents invitent à la prudence.

Météo maussade, adaptez votre conduite

Cela peut paraître banal mais le premier comportement à adopter est simple: réduire sa vitesse. Encore trop d'automobilistes, sécurisés par les performances et l'équipement de leur voiture, conduisent comme ils le feraient en plein été. Indirectement, il est conseillé de bien vérifier son système de ventilation (désembuage) et de prendre la peine d'attendre un dégagement (en cas de matin frais, par exemple) complet de ses vitres avant de démarrer. Une bonne visibilité est un facteur de base, aussi important que d'être bien vu (allumer ses phares en cas de pluie). En ce sens, remplacer ses essuie-glaces s'impose. En cas de grand vent, le conducteur doit tenir fermement son volant à deux mains. Dans ces conditions, il est aussi plus sage de redoubler de vigilance en dépassant les véhicules hauts ainsi que les motocyclistes. Par temps de pluie intense, on déconseille d'utiliser le cruise control dont les réactions lors d'aquaplanage peuvent être périlleuses. En cas de très fortes pluies, il est possible de devoir traverser des zones inondées profondes (30-40cm, voire plus). Il est impératif de le faire à vitesse réduite et en gardant un filet gaz sinon, en cas de relâche de l'accélérateur, l'eau peut s'engouffrer facilement via le pot d'échappement et endommager le moteur. D'où l'intérêt aussi de bien respecter ses distances par rapport aux autres usagers. Ensuite, après être passé dans l'eau, laisser "sécher" les freins en les actionnant anticipativement (pompage) avant d'aborder un vrai obstacle. Et bien sûr, les pneus hiver constituent un plus. (Belga) (EDITOR : VIM)

Nos partenaires