Lola en faillite

12/10/12 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Le Vif

Lola Cars, c'est fini! Le constructeur américain de voitures de course était aux prises, depuis quelque temps déjà, avec de sérieuses difficultés financières. Au mois de mai, les dettes de la société atteignaient déjà plus de 25 millions d'euros, ce qui a incité le constructeur a faire aveu de faillite.

Lola en faillite

Il s'est bien mis en quête d'un éventuel repreneur, mais celui-ci n'a pu être trouvé à temps. Avec Lola c'est un constructeur important de l'histoire du sport automobile qui disparaît de la scène et 170 personnes qui perdent leur emploi. Seule la division Lola Composites, présente dans un tout autre domaine d'activités, devrait subsister. Lola a été fondé en 1958 par Eric Broadley et s'est rapidement acquis une enviable réputation en course automobile, en Europe comme aux Etats-Unis. Les Lola ont surtout brillé en Endurance, que ce soit sous leur propre nom ou aux mains de clients comme Aston Martin ou Caterham, dans la catégorie "Prototype" au 24 Heures du Mans. Lola a également été une référence en monoplace, et surtout en Indycar aux USA. En Formule 1, la marque a signé de bons résultats avec Honda dans les années 60. Des projets plus récents avec Beatrice, Larousse ou BMS Scuderia ont par contre été moins heureux, tandis que la création d'un team de F1 "maison" en 1997 s'est soldée par un fiasco. (Belga) (Importer)

Nos partenaires