Les voitures de société ne craignent pas la crise

10/01/13 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Le Vif

Les ventes des véhicules de société lors de l'année 2012 ont peu souffert de la crise et de la suppression de certains avantages fiscaux, a indiqué jeudi Thierry Van Kan, président de la fédération belge de l'automobile Febiac, lors de la journée de presse du Salon de l'Auto.

Les voitures de société ne craignent pas la crise

© Thinkstock

Les sociétés ont plutôt tendance à choisir des voitures moins polluantes, a-t-il ajouté. En 2012, Les ventes de véhicules aux particuliers ont par contre chuté de 25%, tandis qu'une baisse de 31% a été constatée du côté des indépendants et des professions libérales.

En tout, 486.737 véhicules neufs ont été immatriculés en 2012 en Belgique, ce qui représente une baisse de 15% par rapport à 2011. La situation conjoncturelle et la suppressions de certains avantages fiscaux sont deux éléments qui permettent en grande partie d'expliquer ce recul, d'après M. Van Kan. Ce dernier estime cependant qu'il ne faut pas parler de "crash, mais plutôt d'une compensation après une année record."

Les utilitaires légers souffrent moins, avec une baisse de 11%, alors que les utilitaires moyens et lourds voient leurs immatriculations respectives baisser de 12, 9 et 14,5%. La Febiac prévoit cependant une stabilisation des ventes pour l'année 2013.

Belga

Nos partenaires