Les assurances moins sollicitées grâce aux assistants à la conduite

22/05/15 à 08:00 - Mise à jour à 08:45

Source: Belga

Des experts en sécurité de l'institut britannique Thatcham Research Centre ont analysé les résultats enregistrés par des utilisateurs de VW Golf et Passat équipées d'un régulateur de vitesse actif. Premier enseignement : moins d'accidents, donc moins de

Les assurances moins sollicitées grâce aux assistants à la conduite

Car d'après les études anglaises, il apparaît que du côté des assureurs, les ouvertures de dossier pour lésions corporelles ont baissé de 45% par rapport à des véhicules non équipés de ce type de dispositifs. Dans le cas de la Golf, la technologie consiste en un radar qui scanne en permanence la route devant la voiture. Jusqu'à une vitesse de 30 km/h, la Golf peut s'arrêter de manière autonome, sans intervention humaine. En cas de vitesse supérieure, la voiture prévient le conducteur d'un risque de collision imminente et assiste la manoeuvre de freinage, pour plus d'efficacité. De la sorte, un accident peut encore être évité ou, si la collision est inéluctable, entraîner moins (ou pas de) conséquences "corporelles". Volkswagen a standardisé cette technologie en 2013 avec le lancement de la Golf actuelle et l'année dernière, c'était au tour de la Passat d'en profiter. Pour les observateurs, il ne fait aucun doute que si toutes les voitures et les camions étaient équipés, d'origine, de tels système, les collisions sur grands axes serait drastiquement réduites. La réflexion est déjà entamée.(Belga)

Nos partenaires