Le pollen, un risque en auto!

21/06/16 à 08:15 - Mise à jour à 08:15

Source: Belga

La société Touring a récemment soulevé un problème de saison: de plus en plus d'automobilistes sont concernés par le rhume des foins dont les symptômes constituent un problème au volant.

Le pollen, un risque en auto!

Le pollen, un risque en auto! © BELGA

Touring précise que ces dernières semaines, le nombre de personnes touchées par le rhume des foins est en forte augmentation : plus de 23% par rapport à la même période d'analyse en 2015, un constat qui amène à sensibiliser ces personnes des éventuels risques liés à ce problème pour conduire, car en raison des conditions météorologiques cette année, la période du rhume des foins va durer jusqu'en août. En effet, le rhume des foins provoque des gênes assez importantes : nez qui coule, yeux chargés et éternuements. Ces derniers créent un risque car on sait que lorsqu'un individu éternue, il ne peut garder les yeux ouverts en même temps. En cas de crise soudaine, voilà qui peut se révéler dangereux si l'on se trouve au volant. Touring conseille de garder les fenêtres fermées et de laisser l'air de l'habitacle circuler dans le véhicule en circuit fermé (à réler avant de démarrer). Porter des lunettes de soleil constitue également un rempart efficace. Evidemment, veillez à ce que le filtre à pollen de votre véhicule soit remplacé à temps (annuellement ou tous les 15.000 km). Enfin, il est recommandé de passer un bon coup d'aspirateur, régulièrement, dans son auto, de sorte à évacuer les particules pouvant provoquer des irritations par inhalation. En d'autres mots: conserver son habitacle aussi propre et sain que possible. (Belga)

Nos partenaires