Le MotorCycle Council et le contrôle technique moto

26/11/12 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

La recommandation de la Commission européenne (Directive 2009/40/EC) visant à renforcer le contrôle technique des véhicules, et ainsi également de soumettre les deux-roues motorisés à un contrôle technique, a conduit le MotorCycle Council (MCC) à s'inquiéter de la manière dont cette proposition était reçue dans les 27 États membres de l'Union Européenne.

Le MCC est une alliance stratégique de toutes les fédérations belges engagées dans la défense des motards (associations d'usagers, moto-écoles et instructeurs, industrie et fédérations sportives motorisées). Une étude effectuée par le groupe "législation" du MotorCycle Council a fait apparaître que 11 pays sur 27 appliquaient déjà un contrôle technique pour les motos. Ceci de manière inégale et sans uniformité. Il a également été constaté que deux pays y sont opposés, à savoir la France et les Pays-Bas. Les membres du MCC donnent la priorité à une concertation préalable avec les autorités fédérales et ont été reçues dans ce but le 19 novembre 2012 par Melchior Wathelet, le Secrétaire d'État fédéral à la Mobilité. A l'issue d'une discussion positive, le MCC pu conclure que le Secrétaire d'État n'a pas l'intention d'imposer un contrôle technique pour les motos en Belgique, à moins que l'Union Européenne ne l'y oblige. Le MCC s'en félicite. Actuellement, et à la connaissance du MotorCycle Council, il n'existe dans l'Union Européenne aucune perspective de contrôle technique des motos de manière générale et uniforme, à court ou à moyen terme. (Belga) (EDITOR : JAV)

Nos partenaires