Le 125cc pour améliorer la mobilité

11/05/16 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Belga

Dans un pays où les embouteillages ne font qu'augmenter, Febiac estime que la moto ou le scooter de 125cc constituent une alternative intéressante et abordable. Y compris pour les personnes qui sont titulaires d'un permis de conduire B mais n'ont pas - encore - de permis moto (A).

Le 125cc pour améliorer la mobilité

Le 125cc pour améliorer la mobilité © BELGA

La semaine dernière, le long week-end de l'Ascension et la perspective de journées estivales ont engendré des embouteillages monstres sur les routes belges. Au guidon d'une moto ou d'un scooter, les files sont moins gênantes, car il est possible de louvoyer entre les voitures pour rester mobile. Une partie des automobilistes bloqués dans la circulation pourraient aussi se déplacer en deux-roues motorisé, surtout par beau temps. Mais l'étape du permis moto en fait reculer plus d'un. C'est pour cette raison que les motos de la catégorie 125cc représentent une alternative intéressante. Depuis 1998 en effet, tous les détenteurs du permis B (auto) peuvent aussi conduire une moto ou un scooter 125 cc, à condition de posséder leur permis B depuis au moins deux ans et pour autant que la puissance de l'engin ne dépasse pas 11kW/15 ch. Les conducteurs qui ont obtenu le permis B après 2011 doivent actuellement suivre 4 heures d'écolage (sans examen). Pourquoi la catégorie 125cc est-elle si intéressante pour les titulaires du permis B ? Les motos et scooters de 125cc ou moins sont légers et faciles à conduire, surtout en ville et dans les embouteillages. De plus, les novices peuvent maîtriser sans difficulté la puissance de 15 ch. Et le scooter possède un avantage supplémentaire: sa boîte de vitesses automatique. Quant aux performances, modestes dans l'absolu, elles permettent toutefois d'évoluer sans peine aux vitesses légales en ville et sur route, voire sur autoroute. Financièrement parlant, le 125cc est avantageux. Le prix d'achat est raisonnable (entre 1.500 et 4.500 euros), les trajets domicile-travail et autres déplacements professionnels sont déductibles, de même que les frais d'utilisation comme la TMC, l'assurance, les intérêts du financement, le carburant, les réparations et l'équipement (casque et vêtements). En outre, la moto et le scooter de 125cc sont exemptés de taxe de circulation. Last but not least, la consommation d'essence varie de 2,5 à 3 l/100 km.(Belga)

Nos partenaires