La roue de secours disparait des voitures

16/01/12 à 07:26 - Mise à jour à 07:26

Source: Le Vif

Quatre voitures neuves sur cinq ne disposent pas d'une roue de secours digne de ce nom, alors que ce type de matériel peut s'avérer très important lors de problèmes à l'étranger, révèle l'association VAB, qui a mené une enquête auprès de 18 fabricants automobiles au Salon de l'Auto. Il y a trois ans, seulement deux voitures sur cinq n'avaient pas de roue de secours "standard".

La roue de secours disparait des voitures

© Thinkstock

Les fabricants remplacent la roue de secours classique par autre chose, soit pour gagner de la place et du poids, soit pour réduire leurs coûts. "Pourtant, dans six cas sur dix, les pannes à l'étranger sont liées à un problème de pneu", réagit Maarten Matienko, porte-parole de VAB.

Il apparaît par ailleurs que les roues de secours à usage temporaire ("roue galette"), qui sont plus petites et ne peuvent pas être utilisées au delà d'une certaine vitesse, sont aussi de moins en moins populaires.

Les fabricants privilégient de plus en plus les kits de réparation, qui permettent de réparer les éventuels trous dans les pneus. Mais pour le VAB, ces kits ne sont pas utiles dans la moitié des cas, car le système n'est valable que pour les petites crevaisons.

Le VAB conseille dès lors aux personnes désireuses d'acquérir une nouvelle voiture de se renseigner sur la présence d'une roue de secours dans le véhicule. Pour 51% des voitures neuves, un pneu de secours peut en effet être ajouté, moyennant un supplément d'environ 84 euros.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires