La nouvelle Dacia Duster, bientôt le SUV le plus vendu en Belgique?

13/01/18 à 11:53 - Mise à jour à 11:53

Source: Le Vif

Il figure parmi les designers les plus influents de sa génération et a travaillé pour Audi, Volvo, Ford et Mazda. Depuis 2009, Laurens van den Acker (52 ans) est à l'origine des designs chez Renault et Dacia. Et ce n'est pas resté sans conséquences. En effet, les deux marques ont subi une profonde métamorphose, très bien accueillie par le grand public. Reste à voir si ce sera encore le cas avec la nouvelle Dacia Duster.

La nouvelle Dacia Duster, bientôt le SUV le plus vendu en Belgique?

En plus d'être talentueux à une table à dessin, Laurens van den Acker est également un vrai polyglotte. "J'ai pris l'habitude de parler la langue des habitants du pays où je travaille et où je vis", explique le designer. "Et donc, je parle un peu allemand, anglais, français, italien et japonais. Dans mon métier, la connaissance des langues s'avère pourtant moins importante, les designers communiquant au travers de leurs dessins, comme les compositeurs le font avec leurs partitions. L'univers du design se révèle plus international que jamais. Mon équipe est composée de collaborateurs venant du monde entier. Le mélange entre diverses cultures et civilisations permet d'avoir des visions étonnantes et d'imaginer des solutions créatives qui offrent à nos modèles la possibilité de séduire un public plus large car ils sont à la fois identifiables et caractérisés par une charge émotionnelle. Nos modèles permettent de libérer les émotions."

Laurens van den Acker : " Un SUV doit répondre à d'autres exigences. "

Laurens van den Acker : " Un SUV doit répondre à d'autres exigences. "

Est-ce différent, pour Laurens van den Acker, de dessiner la nouvelle Renault Mégane ou la nouvelle Dacia Duster ? "Et comment ! Un SUV doit répondre à d'autres exigences. Il doit se montrer plus polyvalent et robuste. L'acheteur d'un Duster est un client exigeant et critique désirant, pour un prix très concurrentiel, un produit convivial et de qualité qui brille par des fonctionnalités très diverses. De plus, dans le cas du Duster, nous devons composer avec un modèle qui a acquis, dans le petit monde des SUV, le statut d'icône. Avoir un Duster devant sa porte, c'est chic ! Même s'il arbore le sigle d'une marque budgétairement accessible, ce que Dacia veut être et rester. Dans notre métier, la créativité et l'inventivité jouent un rôle particulièrement important. Mais cela ne signifie pas que nous pouvons laisser totalement libre cours à notre créativité. La situation était différente il y a 50 ans. Aujourd'hui, les designers sont liés par un cahier des charges et un budget stricts. Dans le cas de Dacia, ce dernier paramètre est encore plus déterminant que pour les marques créant de grands volumes."

Seul le prix reste pareil

Laurens van den Acker est né aux Pays-Bas, en Frise, et a fait ses études à l'Université de Delft. Considère-t-il ces restrictions budgétaires comme un handicap ? "Le cadre budgétaire restreint dans lequel il faut concevoir un Duster n'est pas surprenant pour mon équipe. Dacia n'est pas une marque de luxe. On le sait à l'avance et on ne va pas rabâcher cette question. Nous avons appris à faire de nécessité vertu. Avoir un budget réduit représente un défi qui exige beaucoup d'inventivité. Le nouveau Duster est une création entièrement nouvelle. Même s'il conserve les traits familiaux de son prédécesseur, chacun de ses composants est nouveau. Seul le prix est resté le même !"

Le nouveau Duster affiche un style très contemporain. Il dégage un sentiment de confiance et dispose de diverses fonctionnalités et solutions disponibles, encore récemment, que sur les modèles haut de gamme. Son intérieur a été nettement amélioré avec un niveau de finition rehaussé et des sièges confortables. Pour les impressions de conduite, il faudra attendre les premiers essais plus tard dans l'année. Le nouveau Duster débarquera dans les showrooms en janvier 2018. Il sera toujours le SUV le plus abordable du marché et redeviendra certainement vite aussi le SUV le plus vendu en Belgique.

La nouvelle ligne du Duster préfigure-t-elle un nouveau style pour Dacia ? Laurens van den Acker : "Le Duster a toujours été un modèle à part dans le segment des SUV et dans la gamme Dacia. Et nous voulons qu'il le reste. À cet égard, le nouveau look du Duster ne constitue pas un avant-goût d'un nouveau visage pour la gamme Dacia."

27 déménagements en 20 ans

Les professionnels qui changent souvent de boulot ont toujours existé. Dans le domaine de l'automobile et du design également. Toujours aussi sympa et accessible, Laurens van den Acker travaille depuis 2009 pour le groupe Renault. Le designer a offert à la gamme une identité de marque aisément identifiable et qui n'est pas polarisante. Au contraire, ce style est apprécié et suscite l'enthousiasme dans de larges couches de la population. Par le passé, Laurens van den Acker n'était jamais resté plus de trois ou quatre ans au sein de la même marque. Aujourd'hui, c'est différent. "Renault possède une réputation forte dans le domaine du design, également au niveau international. Grâce à l'alliance conclue avec Nissan, Renault est aussi devenue une marque d'envergure mondiale. Avec Dacia, notre groupe est aussi représenté dans des segments très spécifiques. Cela permet d'avoir suffisamment de variété et de nouveaux défis à relever pour les designers. Selon ma femme, notre déménagement du Japon vers la France était le 27e en vingt ans. Mais comme nous pouvions nous établir à Paris, elle m'a donné le feu vert. Depuis, nous nous y sentons vraiment chez nous et je ne ressens pas le besoin de partir à la découverte de nouveaux horizons."

Newsletter

Ne manquez plus l'actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Nos partenaires