La fin des fausses Vespa ?

18/07/13 à 08:02 - Mise à jour à 08:02

Source: Le Vif

Une décision judiciaire importante vient d'être prise en France. La Cour de cassation de Paris (Tribunal de grande instance) a ordonné la destruction de copies de Vespa, un fléau commercial pour le constructeur italien.

La fin des fausses Vespa ?

Les copies de Vespa constituent un fléau commercial pour la marque qui craint, aussi de souffrir d'une image de piètre qualité à cause de réalisations parfois très basiques. Aujourd'hui, les juges français reconnaissent les droits de propriété de Piaggio sur le design des célèbres scooters Vespa. À la suite de la décision judiciaire, 49 scooters saisis doivent être détruits immédiatement. Le groupe Piaggio considère ce jugement de la plus haute importance dans le contexte de la protection des droits de propriété en matière de technologie et de design. Piaggio n'entend pas en rester là et va mener des actions dans d'autres pays, dont la Belgique : "Piaggio Vespa BV étudie conjointement avec Piaggio & C spa les possibilités d'éliminer les copies éhontées et de qualité inférieure du marché du Benelux", explique Alex van den Hoff, Country Manager de Piaggio Vespa sa. "Dans notre propre intérêt bien sûr, mais aussi pour protéger le consommateur. Les acheteurs non avertis pensent avoir acquis un scooter avec la qualité et le look de Vespa, mais le réveil est brutal. Grâce à cette décision judiciaire en France, nous nous sentons soutenus dans notre lutte contre les imitations Vespa de qualité douteuse et nous recherchons activement comment les éradiquer aussi des marchés néerlandais et belge", a conclu Alex Van den Hoff. (Belga)(Belga)

Nos partenaires