L'Opel Kadett a 50 ans

10/07/15 à 09:54 - Mise à jour à 10:45

Source: Belga

La Kadett est l'aïeule directe de l'actuelle Opel Astra et a connu à l'époque un grand succès puisque 2,6 millions de la Kadett de la série B, lancée voici 50 ans, sont tombés de chaîne.

L'Opel Kadett a 50 ans

Après le A vient le B, a-t-on dû se dire chez Opel en 1965, lorsque la nouvelle Kadett B est venue prendre la succession de la Kadett A. La remplaçante de la première Kadett d'après-guerre gagnait 18 cm en longueur et mesurait plus de 4 mètres. Dès son lancement commercial, elle était disponible en trois versions de carrosserie: berline 2 ou 5 portes, break Caravan, mais aussi en un élégant coupé. La ligne tout à fait dans le coup du coupé était clairement inspirée des modèles fastback américains comme la Chevrolet Chevelle: l'arrière plat et fuyant donnait au coupé une forme dynamique qui évoquait la vitesse. Les trois ouïes d'aération perçant le montant arrière sont entrées dans les annales de l'histoire de l'automobile : aujourd'hui ces modèles, appelés "Kiemencoupés" en allemand (ou coupés "branchies"), sont particulièrement recherchés et leurs prix atteignent des sommets. Puisque la ligne était plus sportive, il fallait que la motorisation suive l'évolution, et la puissance gagnait donc 5 ch. L'alésage du quatre-cylindres avait été augmenté de trois millimètres, ce qui portait maintenant la cylindrée à 1.078 cc, et la puissance à 45 ch. Il était également possible d'obtenir le moteur 1,1 litre S, au taux de compression plus élevé, qui délivrait 55 ch. En 1966, ce bloc "super-carré" gagnait une alimentation à double carburateur qui lui permettait d'offrir 60 ch. Le moteur le plus puissant fut le quatre-cylindres 1,9 litre de 90 ch repris de la Rekord C, et qui fut lancé en 1967 sur la version rallye de la Kadett B. La Kadett B rencontra immédiatement le succès: plus de 105.000 unités quittèrent les chaînes dès la première année. Le succès de la Kadett allait largement dépasser les frontières de l'Allemagne: environ 50% de la production annuelle fut exportée. La Kadett a posé ses roues dans 120 pays et, sans que jamais elle n'ait revendiqué officiellement le statut de véhicule mondial, elle fut véritablement une voiture internationale.(Belga)

Nos partenaires