L'Europe et les gaz pour climatiseurs

24/01/14 à 10:57 - Mise à jour à 10:57

Source: Le Vif

La Commission européenne a décidé, sous l'impulsion d'Antonio Tajani, d'engager une procédure contre l'Allemagne ou plutôt contre l'industrie automobile allemande et en particulier Mercedes-Benz, étant donné que ce dernier constructeur refuse d'utiliser le nouveau gaz pour climatiseur R1234yf dans ses voitures.

L'Europe et les gaz pour climatiseurs

La Commission européenne veut imposer ce nouveau gaz réfrigérant parce que, en cas de fuite, il génère des émissions de CO2 nettement moindres. Pour l'heure, Mercedes utilise, en attendant l'avènement de systèmes de réfrigération pour climatiseur qui utilisent du CO2, le R1234a. Le gaz préconisé par la Commission européenne provient de chez Honeywell et semble, sur base de nombreux essais effectués en interne par Mercedes-Benz, présenter des risques d'incendie en cas de collision. C'est pour cette raison que le constructeur allemand refuse de l'utiliser. En cas d'accident, ce fameux gaz présenterait non seulement l'inconvénient de s'enflammer facilement, mais aussi de laisser s'échapper des substances dangereuses pour l'homme car elles affecteraient le système nerveux central. Mercedes dispose en tout cas d'une certaine crédibilité en la matière: il est l'un de seuls constructeurs a disposer, depuis trois bonnes décennies, d'une division "accidentologie" qui se penche sur les risques d'accidents ainsi que sur les conséquences que ceux-ci peuvent avoir. Et ce service affirme que le gaz réfrigérant r1234yf peut, en cas d'accident, menacer la santé des automobilistes ainsi que celle des personnes chargées de les secourir. La Commission veut par ailleurs intenter une action contre la Belgique, le Luxembourg et la Grande-Bretagne parce que ces pays continuent à homologuer des voitures utilisant l'ancien gaz réfrigérant. Affaire à suivre.(Belga)

Nos partenaires