L'Alliance Renault-Nissan mise sur la conduite autonome

08/01/16 à 15:20 - Mise à jour à 15:20

Source: Belga

L'Alliance Renault-Nissan lancera plus de dix véhicules dotés de la technologie de conduite autonome au cours de ces quatre prochaines années.

Le groupe automobile franco-japonais confirme le lancement d'une gamme de véhicules équipés de capacités autonomes aux Etats-Unis, en Europe, au Japon et en Chine d'ici à 2020. Cette technologie sera déployée sur des voitures grand public, pour tous, à des prix abordables.

En outre, l'Alliance Renault-Nissan lancera une série de nouvelles applications connectées qui facilitera l'accès des automobilistes à leurs activités professionnelles, loisirs et réseaux sociaux.

"Atteindre le double objectif de "zero emissions-zero fatalities" est un engagement de l'Alliance Renault-Nissan", a déclaré Carlos Ghosn, Président-Directeur Général de l'Alliance au centre de recherche Renault-Nissan dans la Silicon Valley.

"Cela nous incite à développer des véhicules destinés au grand public, équipés de systèmes de conduite autonome et d'une connectivité optimisée sur trois continents", a-t-il ajouté.

La conduite autonome devrait permettre de limiter davantage l'erreur humaine qui est à l'origine d'environ 90% des accidents mortels. Les premiers véhicules de l'Alliance équipés du système de délégation partielle de conduite "maintien dans une file" arriveront sur le marché en 2016. Avec cette fonctionnalité, la voiture contrôle automatiquement sa position sur une voie, sur autoroute et dans les embouteillages. Les véhicules Renault-Nissan équipés du système de délégation partielle de conduite "changement de file" qui assure une gestion automatique des dangers et permet le changement de voie sur autoroute feront leur apparition en 2018. 2020 sera l'année du lancement du "mode de gestion autonome des intersections" grâce auquel la voiture pourra appréhender les intersections en ville sans intervention du conducteur.(Belga)

Nos partenaires