Jaguar renonce aux breaks

25/04/16 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Belga

Si Jaguar ne craint pas de relever les défis face aux constructeurs allemands, le designer maison, Ian Callum, s'est confié au magazine Automotive News: Jaguar ne produira plus de breaks.

Jaguar renonce aux breaks

Jaguar renonce aux breaks © BELGA

Les trois grands constructeurs premium que sont Audi, BMW et Mercedes réalisent de bonnes parties de leurs ventes dans le segment des breaks, grâce à des modèles aussi importants que les Audi A4 Avant, BMW Série 3 Touring et Mercedes Classe C. Jaguar s'est aussi intéressé à ce secteur, avec des modèles probants et de bon goût.

On se souvient de la génération d'avant l'actuelle "petite" XE, la Type X alors basée sur la plateforme de la Ford Mondeo. Et puis, la XF avait sans doute les plus belles ambitions en la matière, avec une ligne élégante et pratique, face aux ténors que sont les BMW Série 5, Audi A6 et bien sûr Mercedes Classe E. Mais depuis peu, Jaguar s'est lancé dans le grand bain des SUV avec le F-Pace, une grande première impliquant de sérieux investissements.

Un modèle promis à une plus large diffusion que le break XF avec qui, il entrerait en plus en concurrence. En d'autres mots, Ian Callum a laissé entendre que la marque au félin délaisserait, en tout cas pour le moment, ce type de carrosserie. Pour les plus fervents passionnés de la marque, il s'agirait plutôt d'une bonne nouvelle. Dans un autre registre, Jaguar ne va pas non plus donner de suite à la gamme des coupés et cabriolet XK, au profit des récentes F-Type. Logiques économiques?(Belga)

Nos partenaires