Intérêt croissant pour le Car-Pass à l'étranger

15/05/14 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Le Vif

En 2013, grâce au Car-Pass, il n'a été constaté que 1.085 cas de fraude au kilométrage, pour lesquels le compteur a été abaissé en moyenne de 64.925 km. Ce bon résultat suscite l'intérêt d'autres pays.

Intérêt croissant pour le Car-Pass à l'étranger

Le nombre de cas de fraude au kilométrage ne cesse donc de diminuer d'année en année. On est aujourd'hui à des lieues des 60.000 à 100.000 compteurs "abaissés" observés sur la période précédant l'introduction du Car-Pass, ce qui prouve clairement que le système a permis un réel changement. Les quelques cas constatés font uniquement figure d'exception. Ce résultat encourageant est dû à toutes les entreprises du secteur automobile qui relèvent quotidiennement les kilométrages et communiquent les données à la base de données centrale. En 2013, quelque 14,68 millions de kilométrages ont ainsi été enregistrés, provenant de 11.019 entreprises et établissements. Le Car-Pass belge commence également à être connu à l'étranger. En témoignent les questions quotidiennes en provenance de toute l'Europe recueillies par l'association. L'élément le plus marquant de cette année a été la collaboration à une enquête de la Gendarmerie française. Car-Pass a fourni des informations relatives à 218 véhicules exportés de la Belgique vers la France. Dans 198 cas, le compteur avait été abaissé de 79 081 km en moyenne L'ampleur totale de la fraude s'élève à pratiquement 1 million d'euros.(Belga)

Nos partenaires