Immatriculations 2012, le luxe encaisse

03/01/13 à 09:03 - Mise à jour à 09:03

Source: Le Vif

Les statistiques des immatriculations de voitures neuves dévoilées hier font état d'une baisse générale de 15% en 2012. Si les fortes baisses concernent les généralistes, les marques de luxe ne sont pas épargnées. Les éco-sportives sont, par contre, à la fête.

Immatriculations 2012, le luxe encaisse

Au niveau mondial, les ventes de voitures de luxe se portent plutôt bien mais au niveau belge il faut pourtant constater que l'ambiance n'est pas à la fête, la faute aux modifications concernant la déductibilité des voitures de société. Porsche reste pourtant en positif (+1,66%) mais c'est en particulier grâce à la version Diesel du Cayenne. Le soutien positif du Diesel est aussi très perceptible chez Jaguar qui réalise +30%. Par contre, pour les marques concentrées sur des produits purement exclusifs (gros moteurs à essence), les temps se sont assombris. Ainsi, Aston Martin enregistre une perte de près de 60%. Les bolides italiens de Maserati dégringolent de 44%. Ferrari à vendu 38 voiture de moins qu'en 2011, soit un retrait de 30% de son volume. Proportion identique pour Lamborghini qui passe de 12 à 8 véhicules immatriculés. Enfin Rolls-Royce ne comptabilise que 6 voitures immatriculées, contre 8 en 2011 et Bentley recule de 8% (34 contre 37 voitures). Lueur positive par contre pour McLaren et ses 9 immariculations, soit 2 de mieux que 2011. Les sportives prestigieuses électriques récupèrent par contre une partie de la clientèle haut de gamme: Tesla réalise un progrès de 73% (33 voitures contre 19 en 2012) et Fisker, grâce à la Karma, enregistre 54 immatriculations. (Belga) (EDITOR : PVO)

Nos partenaires